10 faits de l’histoire allemande
Allemand

10 faits de l’histoire allemande

L’Allemagne a su, au fil des siècles, s’imposer comme un pays incontournable sur la scène internationale et européenne. 4e puissance mondiale, c’est aussi un vieux pays à l’histoire mouvementée qui lui confère une richesse culturelle incomparable. La musique, la peinture et le cinéma font partie des fleurons de la culture allemande. Mais l’histoire allemande est aussi jalonnée de conflits marquants qui ont bouleversé à jamais la face du monde. Si vous voulez tout savoir sur la réunification allemande et le Bundestag, découvrez ces 10 faits marquants de l’histoire allemande.

  • 1. La grande fierté de l’histoire allemande : l’invention de l’imprimerie

invention de l’imprimerie

C’est à Mayence, dans l’Est du pays, que l’allemand Johannes Gutenberg met au point le procédé de l’imprimerie. C’est la première presse à bras que le monde ait connue et la base d’une histoire allemande riche en inventions. Son système révolutionnaire consiste à encrer des caractères en métal et à venir les presser sur papier. Le tout premier livre ainsi imprimé sort des presses en 1454, c’est la fameuse « Bible de Gutenberg ». Le gain de temps et d’argent ainsi économisé est prodigieux. L’imprimerie va permettre durant les siècles suivants, de démocratiser le livre et avec, le savoir de l’humanité. Cette invention a permis un bond en avant phénoménal dans l’histoire de la civilisation et c’est 100 % deutsche kreation. Pas mal non ?

  •  2. C’est un Allemand, Martin Luther, qui est à l’origine du protestantisme

C’est Luther, moine et professeur de théologie né en 1483 à Eisleben, qui est à l’origine de l’une des plus grandes révolutions religieuses de l’histoire. En effet, c’est lui qui est le fondateur du courant religieux protestant. Il fut profondément ébranlé par certaines pratiques de l’Église catholique, notamment par la vente des indulgences. À l’époque, l’Église avait fait de l’accès au paradis un commerce lucratif permettant aux fidèles de monnayer leur âme. Pour contrer ces abus, Luther rédige ses « 95 thèses » qui sont autant de réformes pour l’Église. C’est pour cette raison qu’il est excommunié en 1521 par le pape Léon X. Mais Luther est protégé par le prince allemand Frédéric le Sage. Appuyées par la royauté et le développement de l’imprimerie, ses idées vont se diffuser à travers toute l’Europe. Elles se concrétiseront par la fondation des premières églises protestantes. C’est la première révolution politique et sociale connue en Allemagne.

  • 3. Au 16e siècle en Allemagne, c’est la localisation qui faisait la religion

Ce n’est qu’en 1555 que les protestants obtiennent des droits et des ressources semblables à ceux des catholiques. Aidés notamment par la révolte de paysans. Néanmoins, et c’est là un fait bien étrange : les citoyens n’étaient pas en mesure de choisir leur religion. C’était le souverain dont ils dépendaient qui choisissait la religion qui allait s’appliquer sur ses terres et ses habitants.

  • 4. C’est la révolution religieuse allemande qui va provoquer la guerre de Trente Ans en Europe

La grande majorité des princes allemands et des pays du nord vont se convertir au protestantisme. En 1555, ils signent l’accord pour la « Paix d’Augsbourg qui notifie que catholiques et protestants peuvent coexister dans le pays. Mais cela crée des tensions à travers toute l’Europe. Au point que les Tchèques, mécontents du nouveau Roi Catholique qui impose sa religion, jettent les représentants catholiques par la fenêtre. Ce qui sera appelé « La défenestration de Prague » va marquer le début de cette guerre de Trente Ans. C’est finalement l’empereur Ferdinand II qui obtient la paix de Prague le 30 mai 1635. Après que la guerre ait secoué la plupart des pays d’Europe et tué quelque 7 millions de personnes.
5. Une histoire allemande marquée par le génocide des sorcières
La guerre est connue pour apporter son lot d’épidémies, de famines, et fournit le prétexte idéal pour éliminer les « mécréants ». Durant cette même guerre de Trente Ans, certains firent une interprétation toute personnelle des saintes Écritures. Les paroles d’Exodus 22:18 : « Tu ne laisseras pas vivre la magicienne » devint l’excuse parfaite. C’est ainsi que tout individu soupçonné de pratiquer la sorcellerie est assassiné. Toute personne qui connaissait trop bien les vertus des herbes ou était simplement marginale était assimilée au diable et exécutée. L’Allemagne comptabilise au total 25 000 homicides pour sorcellerie, le record de l’époque de tous les pays d’Europe.

  • 6. Le conflit Franco-Prussien : une guerre courte, mais meurtrière

Après une révolution industrielle contrastée va advenir un nouveau drame pour le peuple allemand : la guerre franco-prussienne. Après sa victoire sur l’Autriche et la constitution de la Confédération d’Allemagne du Nord, le chancelier allemand Otto von Bismarck veut rassembler le nord et le sud de l’Allemagne. Il est alors contraint d’attaquer la France de Napoléon III. Ce dernier est alors épuisé par ses conquêtes coloniales et peu préparé à une attaque moderne. La guerre débute en juillet 1970 et tue pas moins de 100 000 personnes dans chaque camp. Ce qui en fait une guerre terriblement meurtrière pour l’époque. Dès le 1er mars 1871 les Allemands victorieux défilent dans Paris, s’ensuit la Commune insurrectionnelle des Parisiens très rapidement et violemment réprimée. S’en suivra le traité de paix de Francfort le 10 mai 1871 et une rancune tenace entre les deux pays.

  • 7. Albert Einstein, le génie allemand incontesté

Einstein

Le plus grand physicien de notre temps est né en 1879 à Ulm, dans le Wurtemberg, au sud-ouest de l’Allemagne. Il n’a que 26 ans lorsqu’il publie en 1905 les deux articles qui vont révolutionner le monde à jamais. D’abord celui sur la relativité, puis celui contenant sa célèbre formule E=mc2. C’est elle qui posera les bases pour l’exploitation de l’énergie nucléaire. C’est aussi elle qui servira à créer la bombe atomique, ce qu’Einstein regrettera amèrement. En tant que juif il fuira l’Allemagne nazie pour devenir citoyen américain en 1940. Certaines de ses théories invérifiables à l’époque par manque de moyens techniques sont validées aujourd’hui par une communauté scientifique ébahie. Un vrai visionnaire ce Einstein !

  • 8. Le désastre de la Première Guerre mondiale

Tout a démarré par un conflit opposant l’Autriche et la Serbie. Puis, par la force des jeux d’alliance, cela a abouti au conflit mondial que l’on connaît. Cette guerre a mobilisé ses tristement célèbres soldats « poilus », entre 1914 et 1918. Les avions, les chars blindés et autres gaz mortels ont fait leur apparition parmi l’attirail militaire. Cela contraint les soldats à combattre par tranchées interposées, dans des boyaux creusés dans la terre. Ils y vécurent de longs mois et années de façon particulièrement éprouvante. Après 18 millions de morts, les Alliés remportent la victoire et redéfinissent les frontières. Le peuple allemand est complètement traumatisé par le désastre humain et la sévérité des mesures prises à leur encontre. Le traité de Versailles rédigé suite à leur défaite implique de lourdes pertes pour l’Allemagne. En effet, ils vont perdre des territoires comme l’Alsace-Lorraine, subir des contraintes financières et militaires très lourdes.

  • 9. Tout savoir sur le Bundestag et la Deuxième Guerre mondiale

Cette seconde guerre mondiale éclate en 1939 et ses causes sont multiples. Bien sûr, prenez la rancœur du peuple allemand, ajoutez-y de nouvelles alliances européennes, la pauvreté d’après-guerre et l’antisémitisme galopant… Et vous obtenez le terreau parfait pour qu’Hitler puisse propager l’idéologie mortifère du parti nazi. Secouez le tout, et vous obtenez la plus grande catastrophe que l’humanité ait connue. 60 millions de morts, 250 000 déportés et une civilisation traumatisée par la découverte des camps de concentration. Les alliés finissent par remporter la victoire et signer l’Armistice en mai 1945. Suite à ces terribles conflits, les Allemands créent la Loi fondamentale de 1949 ainsi que le « Bundestag ». Il s’agit de l’assemblée parlementaire de la République fédérale d’Allemagne. Le Bundestag siège à Berlin et se charge d’élire le chancelier fédéral. Les nouvelles lois allemandes sont imprégnées du traumatisme nazi et mettent à l’honneur la liberté comme droit primordial.

  • 10. Tout ce qu’il faut savoir sur la réunification allemande

Suite à sa défaite, l’Allemagne est coupée en deux états distincts et occupée par les quatre puissances victorieuses. Il y aura d’une part la RFA (République fédérale d’Allemagne), associée au bloc occidental. Et de l’autre, la RDA (République démocratique allemande) liée au bloc de l’Est et aux Soviétiques. La nuit du 12 août 1961, la RDA érige un mur en plein Berlin. La ville est alors découpée du nord au sud pour tenter de stopper la migration des populations vers la RFA. Il ne sera détruit qu’en 1989 mettant fin à cette séparation gouvernementale et territoriale et symbolisant la réunification de l’Allemagne. Ce pays a su se réinventer pour devenir la quatrième puissance mondiale. Aujourd’hui, l’Allemagne rayonne à travers le monde économique, scientifique et culturel dans une volonté de paix durable avec ses voisins.

Nous espérons que cet article vous a donné l’envie d’apprendre l’allemand et de visiter ce sublime pays au riche passé historique. Découvrez notre offre de cours en ligne avec des professeurs d’allemand natifs passionnés ! Comment dit-on au revoir en allemand  par exemple ? Vous le saurez bientôt en vous formant à l’ancestrale langue allemande avec italki !

Related Posts