Francais

5 expressions idiomatiques françaises les plus courantes

5 expressions idiomatiques françaises les plus courantes

Lorsqu’on se lance dans l’apprentissage d’une langue étrangère, les expressions idiomatiques sont les plus difficiles à saisir. Et puis la langue française ne manque pas de ces locutions imagées. Alors, même si vous avez un bon niveau lexical et grammatical en français. Les expressions idiomatiques peuvent constituer un réel frein au niveau de la compréhension. C’est pourquoi il est important d’en connaître quelques-unes et leur signification par cœur. Car ces jolies expressions imagées ne peuvent pas être traduites littéralement. Voyons dès à présent quelles sont les 5 expressions idiomatiques françaises les plus courantes !

Qu’est-ce qu’est une expression idiomatique ?

parler français

L’idiomatisme ou une expression idiomatique est une construction linguistique figée, avec un ensemble de mots propres à la langue. Le sens, c’est-à-dire l’ensemble de la phrase, est souvent figuré ou imagé. Il ne faut pas se focaliser sur chaque mot et les mots ne doivent pas être pris au premier degré. En d’autres termes, les expressions idiomatiques françaises ne peuvent pas être traduites littéralement dans une autre langue. Car ces locutions imagées sont propres au patrimoine socioculturel de la langue. Elles sont une partie intégrante d’une langue, puisqu’elles contribuent à sa richesse linguistique. De plus, l’idiomatisme permet de s’exprimer d’une manière plus populaire et amusante.

Par exemple, en français, on utilise l’expression idiomatique suivante : “ Il pleut des cordes”, pour dire qu’il pleut très fort. Alors qu’en anglais, pour exprimer la même chose, on dit : “It’s raining cats and dogs”. Comme vous pouvez le constater, l’expression française ne peut pas être traduite mot par mot dans une autre langue.

Pourquoi faut-il apprendre les expressions idiomatiques ?

Vous l’aurez compris, pour parler couramment une langue, il ne faut pas faire l’impasse sur les expressions idiomatiques. Pour bien saisir ces expressions uniques, vous devez les apprendre par cœur. Parce qu’il ne suffit pas seulement de comprendre chaque mot individuellement. C’est ce qui fait la beauté et la difficulté de l’idiomatisme, pour un apprenant d’une nouvelle langue.

Apprendre ces locutions imagées et colorées permet de mieux comprendre son interlocuteur. Puisqu’on les retrouve absolument partout. Et les locuteurs natifs les utilisent assez régulièrement. Que ce soit dans des conversations entre amis, des films et des livres. Ou bien dans le milieu professionnel. Tout le monde utilise des expressions idiomatiques. Il est donc indispensable de les connaître par cœur pour éviter de nombreux contresens. Par exemple, un anglais dit “I am blue” pour signifier qu’il n’a pas trop le moral. Alors que si on traduit cette phrase mot par mot en allemand : “ Ich bin blau”. Pour un allemand, cette expression idiomatique veut dire “Je suis bouré”. Même si l’apprentissage des expressions idiomatiques n’est pas une priorité lorsqu’on commence à apprendre une langue. Les connaître et savoir les utiliser dans le bon contexte, permet de passer à un niveau supérieur de la langue. Elles sont essentielles pour ceux qui souhaitent parler couramment une langue et veulent s’exprimer comme un locuteur natif. De plus, elles permettent d’approcher la culture d’un pays. Car ces locutions colorées sont propres à chaque culture. Le plus souvent, elles ont pour origine la littérature. C’est pourquoi les expressions idiomatiques sont poétiques, à travers les images et les situations comiques qu’elles transmettent.

Quelles sont les 5 expressions idiomatiques françaises les plus courantes ?

Toutes les langues du monde utilisent des expressions idiomatiques. Et en français, il en existe une multitude. Toutefois, nous allons étudier précisément 5 expressions idiomatiques françaises les plus courantes. Afin de commencer à parler comme un locuteur natif et de pouvoir exprimer vos opinions d’une manière plus insolite.

Avoir la chair de poule

Cette locution imagée signifie avoir peur ou avoir froid. Avant de rentrer dans le langage courant, cette expression était un terme de médecine, utilisé pour décrire un phénomène dermatologique. En effet, lorsqu’on ressent de la peur ou que l’on a froid, nos poils se hérissent. Et donnent à la peau l’aspect d’une poule plumée. C’est donc pour cela qu’on parle de chair de poule. Car au XVIIe siècle, la peau était désignée par le terme “chair”. Ainsi, vous pouvez utiliser cette expression idiomatique dans les contextes suivants :

  • “Cette chanson me donne la chair de poule”. Pour parler d’émotions comme les frissons.
  • “J’ai si froid que j’en ai la chair de poule.”

Mettre la charrue avant les bœufs

Cette expression est utilisée depuis plusieurs siècles, en France (depuis le XVIe siècle). Elle signifie vouloir faire les choses dans la précipitation, sans respecter un ordre logique. En d’autres termes, il faut mettre les bœufs avant la charrue, afin de pouvoir la tirer. Et non le contraire. On utilise cette expression idiomatique pour critiquer un individu qui, sans avoir réfléchi, veut faire quelque chose dans la précipitation. En fait, il ne faut pas commencer par ce qui doit être la fin. Cette expression est très utilisée dans le monde entier, avec des variations selon les pays. Effectivement, les anglais disent : “to put the cart before the horse” (ici, le cheval remplace le bovin). Et en Espagne, on parle de commencer la maison par le toit Empezar la casa por el tejado”. 

Ne pas être dans son assiette

Cette expression idiomatique est souvent utilisée en France pour signifier que l’on ne se sent pas comme d’habitude. Que l’on ne se sent pas dans son état normal physiquement ou moralement. Cette expression est apparue au XVIe siècle, pour désigner un cavalier qui était mal installé sur sa selle. Puisque le mot “assiette” est issu du verbe “asseoir”. À vrai dire, on parle encore de l’assiette du cavalier. Pour parler de la manière dont un cavalier est assis sur le dos de son cheval. Vous pouvez utiliser cette expression dans les contextes suivants :

  • “J’ai mal au ventre, je ne suis pas dans mon assiette.”
  • “Elle n’a pas l’air d’être dans son assiette.”

Ne pas chercher midi à quatorze heures

En France, on utilise régulièrement cette expression pour dire à une personne qu’elle ne doit pas compliquer les choses inutilement. Apparue au début du XVIIe siècle, l’expression a évolué, puisqu’à l’époque, on cherchait de “midi à onze heures”. Néanmoins, le sens reste le même. Il ne faut pas chercher à complexifier les choses, lorsqu’on peut aller vers l’essentiel. Et pourquoi choisir l’heure du midi, plutôt qu’une autre heure ? L’image est plus parlante, car le midi est une heure facilement repérable et c’est un tournant dans la journée. Vous pouvez utiliser cette expression dans les contextes suivants :

  • “Pourquoi chercher midi à quatorze heures, alors qu’une sortie à la piscine contenterait tout le monde ?”
  • Ne cherche pas midi à quatorze heures et dis les choses simplement !”

Donner sa langue au chat

Cette expression idiomatique est très amusante. Évidemment, vous n’allez pas directement donner votre langue à un chat en disant cela. Cette expression signifie qu’on renonce à essayer de deviner quelque chose. Car on n’arrive pas à trouver une solution. En fait, il s’agit d’abandonner une réflexion. À l’époque, on disait plutôt “jeter sa langue au chien”, mais l’expression était connotée péjorativement. En effet, les chiens n’étaient pas considérés comme des animaux nobles. C’est pour cela qu’au XIXe siècle, les chats ont remplacé les chiens dans l’expression. Car il est plus noble de confier sa langue à un chat. Tel le Sphinx, le chat est le gardien des secrets. Ainsi, donner sa langue au chat, signifie invoquer sa sage parole pour obtenir la réponse à une devinette.

Pour conclure : 

apprendre le français

Il existe une panoplie d’expressions idiomatiques françaises. Ces expressions sont figées et ne peuvent pas être changées. Car l’ensemble de la phrase perdrait complètement son sens. Il est important de comprendre que l’idiomatisme ne doit pas être interprété au pied de la lettre. En plus, ce sont des expressions imagées qui ne sont pas forcément les mêmes d’une culture à une autre. Effectivement, certaines régions francophones, comme le Québec, utilisent des expressions propres à sa culture.

Pour ainsi dire, les expressions idiomatiques françaises évoquent souvent les thèmes suivants : les animaux, l’environnement, les aliments et le corps. Par exemple, sur le thème des animaux, il y a les expressions suivantes : “avoir un chat dans la gorge”, ou “être comme un poisson dans l’eau”. Sur le thème des aliments : “être haut comme trois pommes” ou “s’occuper de ses oignons”. Et sur le thème de l’environnement : “en faire une montagne” ou “jouer avec le feu”.

Ainsi, si vous voulez approfondir le sujet, n’hésitez pas à tester notre plateforme pour vous aider à apprendre le français. Ou si vous avez du mal à comprendre certaines expressions. Un de nos professeurs de français pourra vous guider tout au long de votre apprentissage. Avec nous, vous apprendrez à écrire et parler français comme un locuteur natif, en ligne et à votre rythme. Jusqu’à maintenant vous avez vu les expressions idiomatiques françaises, n’hésitez pas à consulter notre article pour savoir où on parle français en Belgique.

Related Posts