Allemand

Quels sont les principaux obstacles dans l’apprentissage de l’allemand ?

Quels sont les principaux obstacles dans l’apprentissage de l’allemand

De nombreuses personnes n’osent pas apprendre l’allemand car ils jugent cette langue trop difficile. Pourtant, la langue allemande est plutôt facile, une fois que les bases sont acquises. Dans cet article, nous citons tous les principaux obstacles dans l’apprentissage de l’allemand. Ainsi, vous pourrez affronter ces difficultés en toute connaissance de cause !

Trois genres (féminin, masculin, neutre)

Contrairement au français, l’allemand comprend trois genres : le féminin, le masculin et le neutre (qui n’a aucune correspondance en français). Ainsi, nos voisins utilisent trois articles différents pour définir les noms : der, die et das. Vous devrez donc apprendre chaque nom avec son genre en allemand.

Les déclinaisons

Les déclinaisons sont de sacrés obstacles dans l’apprentissage de l’allemand. Mais une fois que vous les connaissez par cœur, vous serez bien plus à l’aise ! Et si le mot “déclinaison” vous fait penser à vos cours de latin, rassurez-vous : les déclinaisons allemandes sont moins nombreuses que les déclinaisons latines…

Le verbe est toujours à la fin de la phrase

La formation de la phrase en allemand n’est pas (du tout) la même qu’en français. D’abord, les verbes sont toujours placés à la fin de la phrase sauf s’ils sont introduits par une conjonction de coordination. La syntaxe allemande vous donnera donc du fil à retordre.

Exemple : J’ai mangé des frites à Bruxelles. > Ich habe (j’ai) in Brüssel Pommes gegessen (mangé).

Quels sont les principaux obstacles dans l’apprentissage de l’allemand

Prononciation du “CH”

La prononciation des sons allemands comme “CH” a parfaitement sa place dans cette liste d’obstacles de l’apprentissage de l’allemand. En effet, ce son se prononce comme le χ grec ou la jota espagnole. Il part du fond de la gorge. Qui plus est, retenez que toutes les lettres se prononcent en allemand et qu’il n’y a pas de liaison entre les mots.

Verbes à particules

Enfin, les verbes à particules en allemand sont très piégeux. Ces particules se collent au début du verbe et viennent changer tout son sens. Elles peuvent indiquer une direction, un mouvement, un commencement ou une fin. Exemple :
● machen > faire / zumachen > fermer ;
● trinken > boire / austrinken > vider son verre ;
● gehen > aller / hinübergehen > traverser.

Ces particules sont très pratiques car elles permettent d’utiliser les mêmes verbes à chaque fois. De plus, elles font la richesse de la langue allemande : les Allemands ont beaucoup plus de termes que nous pour s’exprimer. Néanmoins, il faut les apprendre et les répéter souvent pour les mémoriser.

Quels sont les principaux obstacles dans l’apprentissage de l’allemand

Prenez du plaisir à apprendre l’allemand avec italki !

Retenez qu’il n’y pas de mauvaises surprises avec la langue allemande. C’est un concentré de pure logique une fois les bases dûment apprises. Dans cette liste se trouvent les pires obstacles dans l’apprentissage de l’allemand. Et pour les affronter en douceur, commencez vos cours d’allemand dès maintenant avec un professeur d’allemand italki. Celui-ci vous fera apprendre l’allemand pas à pas de manière ludique et interactive !

Méta-titre : Les pires obstacles dans l’apprentissage de l’allemand – italki
Méta-description : L’allemand vous fait peur ? Voici les 5 obstacles majeurs que vous rencontrerez dans votre apprentissage de l’allemand avec italki.

Related Posts