Anglais

Cinq façons d’apprendre l’anglais écrit efficacement

Cinq façons d’apprendre l’anglais écrit efficacement

Si vous apprenez l’anglais, votre objectif est sûrement de pouvoir communiquer à l’oral avec des anglophones pour voyager ou dans le cadre professionnel. Mais savoir lire et écrire en anglais est un aspect tout aussi important de la communication.

Face à l’extrême richesse de la langue anglaise et à son orthographe capable de désarçonner les plus assidus d’entre nous, ce n’est pas toujours une mince affaire d’apprendre l’anglais écrit. Pour progresser avec constance, il n’y a pas de véritable secret : il va vous falloir développer vos compétences rédactionnelles et enrichir votre vocabulaire. Et cela passe avant tout par lire et écrire en anglais, tout simplement.

Vous ne savez pas très bien par où commencer ? En suivant nos cinq méthodes et en les combinant au gré de vos envies, vous apprendrez l’anglais écrit avec efficacité.

1. Lire en anglais pour acquérir du vocabulaire

Quel que soit votre niveau d’anglais de départ, une méthode infaillible pour acquérir des compétences écrites est de lire le plus possible et aussi souvent que possible. Lire en anglais est une vraie gymnastique pour le cerveau. Peu importe le type de contenu que vous choisirez au début, plus vous lirez, plus vous entraînerez votre cerveau à la syntaxe anglaise et aux vocables anglais.

Des livres dédiés aux apprenants

Si vous partez de zéro, privilégiez pour commencer de très courts textes. Il existe des collections spécialement conçues pour les apprenants en anglais. Le mieux est de choisir des livres qui ne proposent pas la traduction du texte, mais qui décortiquent le vocabulaire nécessaire à la compréhension.

Cinq façons d’apprendre l’anglais écrit efficacement

Du contenu web en anglais pour tous les goûts

Amateurs de blogs culinaires, de football ou encore de presse féminine ? Quelles que soient vos affinités, sur Internet vous aurez l’embarras du choix. En quelques clics, vous pourrez apprendre du vocabulaire anglais et des tournures idiomatiques.

Internet regorge aussi de médias anglophones où vous pourrez commencer par déchiffrer les gros titres, puis lire des articles simples et digestes. N’hésitez donc pas à partir explorer des médias en ligne tels que BBC News, The Guardian, HuffPost, The New York Times ou encore le magazine culturel américain The Atlantic. L’avantage de lire les actualités en anglais ? Vous saurez en général de quoi il est question si vous suivez déjà les nouvelles dans votre langue maternelle.

En connaissant plus ou moins le sujet, vous pourrez plus aisément comprendre de quoi l’article parle et apprendre ainsi plus efficacement le vocabulaire dans son contexte, les verbes les plus courants, etc.

2. Noter tous les nouveaux mots dans leur contexte

Il ne suffit pas de lire en anglais pour apprendre à écrire la langue de Shakespeare. Puisqu’on retient rarement un nouveau mot du premier coup, on ne saurait donc trop vous conseiller de noter chaque nouveau mot que vous rencontrerez lors de vos lectures. Prenez aussi le réflexe de noter le contexte afin d’augmenter vos chances de le mémoriser efficacement.

Au risque de paraître old school, nous vous conseillons un bon carnet de vocabulaire qui n’en reste pas moins une façon infaillible de mémoriser efficacement des mots, des expressions idiomatiques ou tout simplement une phrase qui vous a plu ou marqué.e lors de vos lectures.

Pensez aussi à relire régulièrement vos notes. On dit d’ailleurs que le soir est le meilleur moment pour graver dans son cerveau de nouvelles connaissances, car il les assimile ensuite durant toute la nuit.

En lisant régulièrement en anglais, vous aurez bien plus de facilités à comprendre l’anglais à l’écrit et pourrez aussi plus aisément l’écrire.

Cinq façons d’apprendre l’anglais écrit efficacement

3. Mettre en application ses connaissances

Entraînez-vous à écrire des phrases simples avec le vocabulaire que vous venez d’acquérir. Ainsi, vous faites appel à votre mémoire et mettez votre orthographe au défi. La répétition est clé lorsque l’on apprend une langue étrangère. Nous vous conseillons donc de réviser régulièrement tout ce que vous apprenez. Mettre en pratique vos nouvelles connaissances à l’écrit vous permettra aussi de réfléchir à de potentielles erreurs et de progresser plus vite. L’objectif étant bien sûr d’arriver au stade où vous pourrez spontanément rédiger des phrases plus complexes et grammaticalement correctes.

Même si vous savez que vous faites des erreurs, ne vous découragez pas et gardez à l’esprit que le message réussit toujours à passer, même avec de petites erreurs.

De plus, avec les réseaux sociaux, il est devenu aujourd’hui si facile d’échanger de courts messages, alors pourquoi devriez-vous nous en priver ? Saisissez la moindre occasion pour échanger en anglais sur Instagram, Facebook, Snapchat…

4. Enrichir son anglais écrit grâce aux synonymes

Pour améliorer sensiblement votre niveau d’anglais à l’écrit, il existe une quatrième méthode imparable : le dictionnaire des synonymes. Vous avez tendance à utiliser toujours les mêmes mots ou il vous semble que les mots que vous employez sont trop basiques ? En remplaçant vos termes habituels par des synonymes plus élaborés et moins passe-partout, vous enrichirez considérablement votre vocabulaire.

Quelques exemples : rich > wealthy ; clothes > garments ; to like > to relish ; happy > delighted / pleased.

5. Se faire corriger par un anglophone ou s’auto-corriger

Pour progresser plus vite, vous aurez besoin de (faire) vérifier régulièrement vos acquis et d’apprendre de vos erreurs. Apprendre seul n’est pas toujours une évidence, alors n’hésitez pas à demander à des locuteurs natifs un avis sur votre expression écrite. Vous pouvez même opter pour des cours en ligne pour axer votre apprentissage sur l’anglais écrit avec un professeur d’anglais qui vous aidera à améliorer vos compétences rédactionnelles.

Et si vous préférez vous auto-corriger, les dictées sont également un excellent moyen d’apprendre l’anglais écrit. Pour cela, il s’agit de retranscrire des paroles de chanson, le dialogue d’une série ou le commentaire d’un documentaire et de vérifier ensuite la transcription. Vous intègrerez petit à petit des tournures idiomatiques et vous progresserez ainsi plus efficacement à l’écrit.

Si vous avez aimé cet article, nous vous recommandons de poursuivre votre lecture: Quelle série pour apprendre l’anglais ?

Related Posts