Arabe

Comment dessiner la calligraphie arabe

Comment dessiner la calligraphie arabe

Vous débutez l’arabe et souhaitez apprendre à dessiner correctement chaque lettre de l’alphabet arabe ? Emblème de l’art islamique, la calligraphie arabe fait aujourd’hui de plus en plus d’adeptes. À la croisée de l’écriture arabe et du dessin, cet art millénaire est harmonieux, poétique et d’une finesse sans pareil.

Reflet de la richesse culturelle du monde arabo-musulman, la calligraphie arabe ne s’improvise pas et est en fait beaucoup plus compliquée qu’on ne pourrait le penser : en effet, elle est régie par des codes géométriques et ornementaux qui remontent au Xe siècle. Quant aux calligraphes contemporains, ils mêlent le style oriental à l’art occidental pour le plus grand plaisir de tous.

Mais pas de panique ! Que vous soyez arabophone ou non, il est tout à fait possible d’apprendre l’art calligraphique arabe en pratiquant régulièrement, notamment à l’aide de nombreux exercices. Découvrez dans cet article comment apprendre à tracer vos premiers mots arabes et vous initier à l’art calligraphique.

Les origines de la calligraphie arabe : une invitation à un voyage culturel

Avant de vous lancer dans cet art ancestral, intéressons-nous tout d’abord à ses origines. Étymologiquement, la calligraphie est l’art de bien former les caractères d’écriture. Mais alors à quand remontent ses premières traces ?

La calligraphie arabe s’est développée en même temps que l’Islam, à savoir au VIIe siècle. L’écriture calligraphique est donc apparue avec les premiers manuscrits du Coran. Par la suite, la calligraphie arabe est devenue plus profane, ornant des monuments ou des objets d’art, prenant ainsi le statut de véritable art de l’Islam. La calligraphie est donc un aspect incontournable de la culture et de la religion musulmanes.

Comment dessiner la calligraphie arabe

Les différentes styles de calligraphie arabe

Saviez-vous que la calligraphie arabe compte jusqu’à huit styles principaux ? Cela est dû à la propagation de l’Islam grâce à laquelle l’arabe littéral a connu une extension géographique des plus impressionnante : l’écriture arabe est ainsi présente au Proche-Orient, au Maghreb, en Andalousie et en Asie. C’est ce qui explique cette diversité et cette richesse de styles calligraphiques. Appartenant à deux grandes familles, le « coufique » (aux formes brutes et angulaires) et la « cursive » (au tracé souple et arrondi), ils ont chacun des caractéristiques propres à leur culture.

Pour débuter la calligraphie, nous vous conseillons de vous tourner dans un premier temps vers deux styles dit cursifs :
le Naskhi : un style calligraphique fin, très lisible et équilibré qui s’est répandu dès le Xe siècle à travers l’Orient musulman
le Diwani : un style d’origine turque ornemental et tout en courbes.

La calligraphie, une forme de méditation

La calligraphie n’est pas uniquement une manière d’embellir l’écriture de la langue arabe. C’est un véritable art et un exercice spirituel, un support à la méditation en quelque sorte. Parvenir à tracer des lignes, à bien positionner les lettres dans le mot, à maîtriser la rythmique des traits nécessite une énorme concentration. Tracer des lettres calligraphiques permet aussi de réfléchir plus profondément au sens des mots que l’on dessine. Cette science artistique a donc des vertus insoupçonnées : patience, méditation, esthétisme, lâcher prise. Mais par où commencer pour parvenir à dessiner ces courbes si caractéristiques de la calligraphie arabe ?

Par où commencer pour apprendre la calligraphie arabe ?

Savoir dessiner la calligraphie arabe vous fait rêver et vous aimeriez savoir par où commencer ? La calligraphie de la langue arabe est à la portée de tous, le tout est d’avoir une approche méthodique et de bien choisir les trois ingrédients phares que sont le calame (sorte de pinceau en roseau), l’encre et le papier.

Comment dessiner la calligraphie arabe

Quel matériel choisir pour débuter ?

La première étape consiste à bien s’équiper. Commençons par l’outil à la base de la calligraphie arabe : le calame. Il s’agit d’une sorte de pinceau en roseau dont la forme déterminera le style d’écriture. En effet, la calligraphie arabe se dessine avec un angle particulier pour pouvoir bien exécuter les mouvements des lettres. Il est donc primordial de tailler son calame en conséquence. Pour débuter, nous vous conseillons d’utiliser un calame biseauté.

Si le calame vous impressionne trop, vous pouvez tout à fait débuter à l’aide d’un feutre large ou encore un stylo-plume de calligraphie à mine large, que vous trouverez facilement dans un magasin d’art.

Deuxièmement, vous aurez besoin d’encre. Pour cela, vous pouvez par exemple utiliser de l’encre de chine. En ce qui concerne la couleur, elle est traditionnellement noire mais vous pouvez utiliser d’autres couleurs pour varier les plaisirs.

Le dernier composant est bien entendu le papier. Pour la calligraphie arabe, nous vous recommandons de choisir un papier brillant ou un papier glacé. Faites également bien attention à choisir un grammage élevé, car si le papier est trop fin, votre écriture aura tendance à baver, ce qui n’est vraiment pas l’idéal lorsque l’on débute !

Maîtriser le geste

Prêt à former les pleins et les déliés orientaux ? Trempez le calame dans l’encre et faites-le glisser sur le papier. Pour apprivoiser le calame, il vous faudra vous entraîner à l’aide de nombreux exercices pour former bâtons et volutes. Avec la pratique, nul doute que vous serez plus confiants dans vos gestes et arriverez à développer la dextérité nécessaire pour maîtriser cet art millénaire.

Dessiner les lettres de l’alphabet arabe

Si vous n’avez pas besoin de savoir lire l’arabe pour dessiner, la calligraphie peut a contrario être un formidable outil pour vous aider à apprendre l’arabe. Vous pouvez ainsi joindre l’utile à l’agréable en commençant par apprendre à écrire votre nom en caractères arabe.

Et même si vous n’avez pas besoin d’apprendre l’arabe pour le calligraphier, savoir ce que l’on dessine est plus agréable et vous aurez peut-être envie d’en apprendre davantage sur la langue arabe en prenant des cours particuliers avec un professeur d’arabe natif.

Pour apprendre les tenants et les aboutissants de la calligraphie, vous pouvez également suivre les cours d’un maître calligraphe. Ainsi, vous pourrez l’observer pour ensuite être capable de reproduire ses compositions graphiques. Ensuite, vous pourrez partir explorer vous-même les sphères de l’improvisation artistique.

Related Posts