Coreen

Cinq raisons pour lesquelles vous devriez essayer la Kpop

k pop

La Kpop, c’est le nom que l’on donne à la musique pop produite en Corée. Plus précisément en Corée du Sud, où ce genre musical est apparu au début des années 1990. La musique populaire coréenne est très appréciée par des gens du monde entier grâce à sa grande variété. Son esthétique novatrice fascine. Les groupes de Kpop les plus connus sont BTS, Blackpink, Twice, EXO ou encore Seventeen. En Corée, la Kpop est une véritable industrie. Voyons ensemble cinq raisons pour lesquelles vous devriez essayer la Kpop. Nous parlerons ensuite de la langue parlée par les coréens, et enfin nous verrons comment apprendre le coréen.

Cinq raisons pour lesquelles vous devriez essayer la Kpop :

1. La Kpop, des musiques de tous les styles

k pop culture

La Kpop a la particularité de réunir beaucoup de styles de musiques comme le Hip Hop, le Rock ou encore l’électro. C’est un avantage qui explique en partie son succès de folie dans le monde. La Kpop est un genre de musique très varié et qui permet à chacun de se reconnaître. Les musiques suivent souvent les tendances internationales, voire même les influencent. Pour démontrer la diversité de la Kpop, rien de mieux que de citer quelques groupes à regarder. Voyez la différence entre le style Hip Hop des BTS et le style K-R&B du groupe Mamamoo.

2. Des chorégraphies de danse splendides

Dans la musique sud coréenne, les chorégraphies ont beaucoup d’importance. Souvent complexes, elles sont reproduites par des milliers de fans. Les artistes exécutent à la perfection des danses synchronisées, sans la moindre erreur. On comprend mieux la difficulté de sélection de ces idoles. Car être une idole de Kpop est un véritable sacrifice. Cela demande énormément de talent et d’entraînement. Dans un jeu télévisé coréen les compétences de danse des groupes de musique sont mises en compétition.

3. L’amour de la mode coréenne

Les vêtements des stars de Kpop font partie intégrante de la culture coréenne. Les tenues des idoles de Kpop ont su révolutionner la mode coréenne. Et grâce aux équipes de stylistes qui travaillent dans les concerts, elle innove pour influencer le monde entier. Les vêtements inspirés des clips et des émissions de télévision ont un succès fou. Ils sont devenus un réel moyen de se connecter avec la communauté Kpop partout dans le monde.

4. Les communautés des fans de Kpop

Les fans de Kpop forment un ensemble de grandes familles bienveillantes. Chaque fan de Kpop fait partie des Fandoms de ses groupes favoris. Il participe au succès de ses idoles en partageant leurs contenus, en achetant leurs albums et en allant à leurs concerts. Les nouveaux membres sont accueillis et guidés pour découvrir cette aventure hors normes qu’est la musique coréenne. Les nombreux Fandoms sont des lieux incroyables si l’on en croit leurs fans. Comme les ARMY, les ONCE, les STAY ou encore les ATINY.

5. Faire des rencontres fabuleuses : les fans

Pour terminer, parlons des fans de Kpop en tant qu’individus. Ils sont souvent loyaux, bienveillants, admiratifs et respectueux. Il est à noter que les débordements et manques de civisme sont très anecdotiques. Ces faits ne sont pas représentatifs de toute la bienveillance partagée entre les fans de musique coréenne. La Kpop permet de faire des rencontres partout dans le monde, et de créer des amitiés précieuses. Grâce à Internet, des groupes de discussions sur Discord ou Amino se sont créés pour tirer cette communauté vers le haut.

Après cette exploration culturelle, voyons quelle langue parlent les coréens.

Quelle langue parlent les coréens

corée du sud

Si vous vous demandez quelle langue parlent les coréens, c’est très simple. La Corée du Sud compte deux langues officielles. Le coréen, parlé par la quasi-totalité de la population, et la langue des signes coréenne, reconnue comme langue officielle depuis 2016. La Corée du sud est un pays linguistiquement homogène. L’anglais est enseigné comme seconde langue dans la plupart des écoles primaires. Au lycée ce sont le chinois, le japonais, le français, l’allemand ou l’espagnol qui sont enseignés pendant deux ans. Vestige de la colonisation japonaise du début du XXe siècle, une petite partie de la population comprend ou parle le japonais. Cependant bien souvent ils ne savent pas l’écrire en raison des différences entre les écritures.

Au 1er siècle, la péninsule coréenne était répartie en trois royaumes : Goguryeo, Baekje et Silla. On y parlait des langues supposées proches. La conquête de l’ensemble de la région par le royaume de Silla a provoqué l’expansion de l’ancêtre du coréen moderne. Le coréen a été fortement influencé par les langues de ses deux grands voisins. 60 % du vocabulaire coréen moderne provient du chinois, entre invasions répétées, alliances et richesse de l’histoire politique. Par ailleurs, le japonais a lui aussi laissé ses marques. Depuis quelques décennies, l’anglais influence à son tour le coréen.

Une péninsule, deux pays, une seule langue

La langue coréenne reste globalement unifiée, sans réelle différence d’une région à l’autre. Et ce malgré la division idéologique et politique de la péninsule coréenne et la présence de 9 dialectes du coréen. Le dialecte le plus distinctif est le jeju, qui ne compte plus que quelques milliers de locuteurs. Il est parfois considéré comme une langue à part entière.

Le coréen de Séoul et le coréen de Pyongyang présentent donc peu de différences. Certaines variations de vocabulaire sont à relever, mais globalement, un Coréen de Séoul ou Busan peut comprendre un Coréen de Pyongyang. La principale différence réside dans l’appellation de la langue elle-même. La République populaire démocratique de Corée utilise d’ailleurs le terme de chosŏn’gŭl (조선글) et non hangeul pour désigner son écriture. La langue elle-même est appelée hangukmal (한국말) en Corée du Sud mais choseonmal (조선말) en Coréen du Nord.

Voyons maintenant quelques astuces pour apprendre à parler coréen.

Comment apprendre à parler coréen

Depuis 2017, la langue coréenne fait partie du programme d’enseignement linguistique français au même titre que l’anglais, l’allemand et l’espagnol. Et même si le nombre d’établissements à la proposer reste limité, la langue coréenne attire de plus en plus d’étudiants. Voici quelques astuces pour vous permettre d’apprendre à parler coréen.

Pour commencer, familiarisez-vous avec son alphabet unique. Les non-initiés sont souvent surpris d’apprendre que le hangeul figure parmi les alphabets les plus simples du monde. Il comprend 24

lettres, 14 consonnes et 10 voyelles. Il existe des moyens mnémotechniques efficaces pour les retenir. Pour progresser rapidement en coréen, laissez-vous séduire par le cinéma coréen ou les séries coréennes. Kingdom, Vagabond et Stranger, disponibles sur Netflix, ont été acclamées par la critique. Écoutez de la musique coréenne, et laissez-vous emporter par la Kpop. Efforcez-vous d’apprendre des phrases entières, qui comprennent au moins un mot, une particule et un verbe. Faites court. Faites travailler facilement votre mémoire visuelle: collez des post-it partout chez vous. Très vite, sans même y réfléchir, vous saurez nommer la table, les toilettes, l’aspirateur et nombre d’autres choses encore ! En effet, en reliant un mot à son objet, vous lui donnez du sens.

Pratiquez le Shadowing.

Pour faire simple, cela consiste à répéter ce que vous entendez, au moment où vous l’entendez. En s’exerçant jour après jour, en imitant un locuteur, on finit par gagner en fluidité et en naturel. Grâce à cette technique, on améliore réellement sa prononciation. Et dans le cas du coréen, c’est un avantage intéressant, car la prononciation n’est pas aisée ! Dans le même ordre d’idées, testez le Repetitive listening. Prenez un extrait parlé, de 5 à 20 minutes maximum, et écoutez-le 10, 50 voire 200 fois. Jusqu’à ce que tout vous paraisse clair et limpide. L’idée ici est de deviner seul les mots et le sens, sans recours à l’écrit. Pensez à l’intégrer dans une routine journalière, pendant des jours, voire des semaines.

Et pour un aperçu de la beauté du berceau de cette langue, voyez cet authentique village traditionnel de Corée du Sud. Inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

L’apprentissage du coréen pourrait donc devenir l’aventure de votre vie ! Entre la musique Kpop et ses Fandoms, la richesse culturelle de la Corée du Sud va vous enivrer. Et les divers moyens évoqués pour mettre plus de coréen dans votre quotidien, vous permettront de le parler rapidement.

N’hésitez pas à tester italki. Notre plateforme facilite l’apprentissage de n’importe quelle langue étrangère en rassemblant les meilleurs professeurs de langues en ligne du monde entier. Pour 10 €, vous pouvez obtenir un professeur de coréen, qualifié pour vous guider tout au long de votre parcours et pour vous fournir des informations supplémentaires. Avec italki, vous pouvez apprendre en ligne, à votre rythme, et vous finirez par apprendre le coréen en un rien de temps.

Lisez notre article suivant pour savoir combien de pays parlent italien.

Related Posts