Italien

Combien de temps pour apprendre l’italien ?

Combien de temps pour apprendre l’italien 

Michel-Ange, Léonard de Vinci, Galilée ou Archimède sont autant de prestigieux noms associés à l’Italie. Terre d’art et de culture, l’Italie séduit par la richesse de ses paysages et de sa gastronomie. Langue sensuelle et chantante, l’italien ensorcelle et ne cesse de conquérir de nouveaux adeptes. Mais comment apprendre l’italien tout seul ? Quelles sont les méthodes qui marchent pour maîtriser la langue des grands génies de la Renaissance ? Dans cet article, nous vous disons tout ce que vous devez savoir pour apprendre la langue italienne à votre rythme.

 

Pourquoi apprendre l’italien ?

apprendre l'italien

La plupart des personnes qui souhaitent apprendre l’italien le font souvent par pur plaisir. Si maîtriser une langue étrangère est systématiquement valorisé dans le monde professionnel, c’est toujours pour d’autres raisons que l’italien attire. Car oui, contrairement à l’anglais, la langue italienne n’est pas la langue des affaires. Et pourtant, elle ne cesse d’appâter de nouveaux élèves qui aimeraient maîtriser cette belle langue si chantante et sensuelle. Qui oserait remettre en question la beauté de la langue italienne ? Certainement personne.

Vous pouvez souhaiter apprendre l’italien pour le plaisir de voyager en Italie et discuter avec des natifs. Ou bien par passion pour la culture italienne en général ou enfin, par pur amour de la langue. Quelle que soit votre motivation, foncez ! Après tout, apprendre une langue ne peut que vous faire du bien, alors pourquoi se freiner ? Rassurez-vous, la langue italienne est non seulement magnifique, mais aussi relativement accessible.

 

L’italien est-il facile à apprendre ?

Voilà qui devrait réjouir les francophones ; aucune autre langue au monde n’est plus proche du français. Et oui ! D’après les études linguistiques, italien et français rencontrent 89 % de similarités ! Faut-il en déduire que son apprentissage sera facile ? Tout enseignement demande de l’investissement personnel et du temps, mais aucune langue ne pourra être plus accessible à un Français. Toutes deux de racines latines, elles ont une base commune qui crée une proximité naturelle entre les deux idiomes.

D’autant que la proximité géographique des deux pays et les différents flux migratoires ont stimulé les échanges et appropriations linguistiques. De ce fait, tout français possède déjà une certaine base de vocabulaire directement héritée des Italiens. Parmi ces mots que l’on partage, citons par exemple ; tempo, maestro, diva, crescendo, farniente, a capella, scénario, bravo, etc… Et bien d’autres encore que l’on ne soupçonne pas tant ils ont naturellement intégré notre propre vocabulaire.

Sachez donc qu’en apprenant l’italien, vous ne partirez jamais totalement de zéro. Partageant la même origine latine, vous serez surpris de constater avec quelle facilité vous allez comprendre l’italien. Et avec un peu d’efforts et de volonté, en maîtriser les subtilités. Pour répondre à la question ; comment apprendre l’italien tout seul ? Lisez ce qui suit.

 

Apprendre l’italien grâce à la musique

apprendre l'italien avec de la musique

L’un des meilleurs moyens de se familiariser avec cette belle langue tout en s’amusant, c’est d’écouter de la musique italienne. Lorsqu’on entend une musique qui nous plait et nous emporte, c’est tout naturellement que l’on en chante les paroles. De plus, c’est prouvé, apprendre en musique améliore la capacité de mémorisation. De ce fait, si vous faites l’effort d’apprendre par cœur une chanson en italien, vous ne l’oublierez pas de si tôt ! Et c’est tout un vocabulaire que vous aurez déjà en poche.

Vous pouvez choisir d’apprendre vos chansons préférées petit à petit et ainsi vous construire un répertoire musical personnel. En prenant le temps de décomposer les mots, de les écrire puis de les chanter, vous augmentez vos chances de mémorisation. Vous pouvez également trouver quantité de karaokés en italien qui vous permettront de vous familiariser avec l’écrit. Pour ce faire, il vous suffit de faire des recherches sur internet en tapant « chansons italiennes avec paroles ».

 

Plongez-vous dans les sonorités italiennes

Pour apprendre une langue, rien de mieux qu’une totale immersion. À défaut de pouvoir voyager en Italie, vous pouvez volontairement vous entourer de sonorités italiennes. Et pour cela, nous vous conseillons d’écouter des médias italiens au quotidien. Vous pouvez donc consulter leurs chaines d’information, regarder des films et même des programmes pour enfants. Ces derniers sont juste parfaits pour décomposer les mots et les mémoriser.

Connectez-vous à la radio italienne (accessible depuis une simple recherche internet) et laissez-les animateurs venir à vous. L’écoute de podcasts, en italien, est par ailleurs un excellent moyen de s’immerger dans la langue. Petit à petit, votre cerveau va se familiariser avec l’idiome, ses intonations et ses sonorités. Mieux encore, à force de baigner dans une langue, vous finirez immanquablement par comprendre de plus en plus de mots. Sans faire de travail conscient, le cerveau finit par comprendre les éléments contextuels et à associer les mots avec des idées. Apprendre l’italien sans fournir aucun effort, pas mal non ? Mais l’écoute, ce n’est pas suffisant, il va falloir produire plus d’efforts si vous voulez apprendre l’italien tout seul.

 

 

 

Apprendre l’italien en maîtrisant les bases

Pour maîtriser la langue de Marco Polo, vous devrez en passer par les bases. Et la base de la base, c’est l’alphabet. Saviez-vous d’ailleurs que contrairement au français, l’italien comptabilise non pas 26, mais 21 lettres ? Découvrez-en plus en consultant notre article Combien y a-t-il de lettres dans l’alphabet italien ? et commencez par maîtriser la prononciation de chacune d’elles. Ensuite, familiarisez-vous avec les différentes syllabes et leur sonorité.

Après ce premier travail, intéressez-vous aux mots et à la façon de les prononcer, puis passez aux phrases courtes et basiques. En ce sens, baigner dans des sonorités italiennes en écoutant la radio d’Italie sera un vrai plus. Notre conseil serait donc de ne pas mettre la charrue avant les bœufs et d’y aller par étape, progressivement.

 

Remplissez votre carnet d’apprentissage et révisez-le

Ayez un cahier dédié à l’apprentissage de la langue italienne. Notez-y au fur et à mesure votre travail linguistique ; les lettres, les syllabes, puis les mots et les chansons… Et dédiez une partie au vocabulaire. Si vous voulez retenir un mot, nous vous recommandons de l’insérer dans une phrase ou, mieux encore, dans un refrain. Vous le retiendrez plus facilement grâce au contexte et même la mélodie.

C’est votre carnet personnel, il est unique et vous ressemble. Rendez-le agréable à lire, ajoutez-y de la couleur, des dessins et pourquoi pas des images et photos associées à l’Italie. Faites en sorte que ce soit un support stimulant qui vous fera oublier que vous êtes en phase d’apprentissage. Et enfin… Révisez ! L’éducation, c’est la répétition. Et rien ne sert de s’embêter à assimiler des mots et des phrases si c’est pour les oublier le lendemain. Donc lisez, relisez et relisez encore jusqu’à que vos acquis linguistiques soient vraiment enregistrés dans votre matière grise !

 

Comment apprendre l’italien tout seul ?

La théorie, c’est bien beau, mais rien ne vaut la pratique. Vous avez beaucoup écouté, maintenant il va falloir parler ! Vous pouvez commencer à vous exercer avec ces applications comme Duolingo ou Babbel par exemple. Elles proposent une base entièrement gratuite intelligemment conçue qui vous invite à parler la langue choisie. Elle enregistre votre prononciation et vous invite à recommencer si elle n’est pas correcte.

Lorsque vous vous sentirez suffisamment à l’aise, vous devrez passer à la vitesse supérieure. Comment ? En parlant avec de véritables natifs italiens, c’est l’étape incontournable. En réalité, vous avez l’embarras du choix pour échanger avec un authentique italien. Vous pouvez parler sur des tchats en lignes dédiés ou prendre des cours à distance avec un professeur italien. Autre proposition très en vogue ; les soirées linguistiques. C’est l’occasion parfaite pour échanger avec un italien de naissance dans un cadre chaleureux et informel. Plus cool qu’un cours traditionnel, ce genre d’événement vous permet de vous exercer à l’italien sans pression.

 

Combien de temps pour apprendre l’italien ?

Nous l’avons évoqué, la langue italienne est une langue étonnement proche du français. Mais contrairement à elle, l’italien n’est ni complexe ni plein de pièges et d’exceptions ! Avec un effort constant et régulier, nul doute que vous devriez rapidement apprendre l’italien. Mais en combien de temps ? Tout dépend de vos capacités et de votre investissement personnel. Mais en quelques mois, il est tout à fait possible pour un français de se débrouiller honorablement en italien. Si vous faites appel à un professeur d’italien et que vous travaillez avec acharnement, ce délai peut passer à quelques semaines. Nous vous invitons à découvrir le répertoire de professeurs natifs italki spécialisés dans l’enseignement de la sublime langue italienne.

 

Related Posts