Comment apprendre la prononciation en arabe ?
Arabe

Comment apprendre la prononciation en arabe ?

Une prononciation correcte est la base d’une bonne conversation dans n’importe quelle langue, et pas seulement en arabe. Certainement, vous ne souhaitez pas que quelqu’un ne comprenne pas ce que vous avez à dire. Pire, qu’on vous soupçonne de dire des choses que vous ne pensez pas du tout ! La base d’une bonne prononciation en arabe ? Apprenez d’abord l’ajbad (alphabet) arabe, puis répétez-le méticuleusement et régulièrement. Ensuite, poursuivez par la prononciation des chiffres en arabe. D’une façon générale, répétez régulièrement votre vocabulaire. L’idéal est d’utiliser pour cela une méthode éprouvée, qui vous fera gagner un temps précieux. Cela tombe bien : italki offre toutes ces possibilités ! Alors, continuez votre lecture pour découvrir comment travailler sur votre prononciation en arabe.

 

Écouter la prononciation en arabe

L’écoute de la langue est aussi importante que l’étude systématique dans les livres et les cahiers. Quel que soit votre niveau de prononciation en arabe écoutez de la musique et regardez des films ou des séries. Cette action simple habituera votre cerveau à des sons inconnus. De plus, cela facilite grandement le processus d’absorption de nouvelles connaissances. Pratiquez régulièrement et faites chaque jour des exercices de prononciation en arabe. Cela peut paraître évident, mais n’apprenez qu’une prononciation correcte. N’utilisez pas de synthétiseurs et ne considérez pas comme votre prof, un arabophone ayant un accent étranger prononcé. En effet, il est facile d’apprendre la prononciation correcte des mots, mais beaucoup plus difficile d’oublier la mauvaise prononciation. Enfin, entourez-vous d’arabe de toutes parts. Écoutez de la musique, des podcasts, regardez des séries télévisées, des films et des clips sur le web. Tous ces éléments viendront renforcer votre prononciation.

Une fois que vous vous serez habitué au son de l’arabe, l’apprentissage de nouveaux mots deviendra plus facile !

 

La prononciation en arabe, est-ce difficile ?

prononciation

De toute évidence, le niveau de prononciation d’une langue choisie est une question très subjective. En raison du système d’écriture différent et du son exotique de certains mots, apprendre l’arabe peut s’avérer un véritable défi. Citons également la grammaire, les pluriels irréguliers, un lexique riche ou même le phénomène de la diglossie. Diglo quoi ?! En d’autres termes, comprenez le fait d’être bilingue, mais qu’une des deux langues parlées bénéficie d’un statut moins important. Imaginez un Breton qui utiliserait le français au travail mais son dialecte dans sa vie de tous les jours. Mais revenons à nos moutons. Sans nul doute, certaines personnes sont prédisposées à apprendre des langues étrangères. Pour celles-ci, l’apprentissage de l’arabe sera facile, tout comme celui de toute autre langue. Gardez à l’esprit que l’apprentissage de la prononciation en arabe est une aventure de plusieurs années, qui demande du dévouement.

 

Qu’en est-il des dialectes ?

En principe, avant d’étudier un dialecte, nous vous conseillons de maîtriser la prononciation en arabe classique jusqu’à un niveau intermédiaire voire avancé. N’oubliez pas que l’arabe littéraire n’a pas de locuteurs natifs. En effet, la langue maternelle des Arabes est toujours l’un de ses dialectes. C’est pourquoi l’arabe littéraire est principalement enseigné lors d’études sémitiques. Les dialectes apparaissent au cours des études poussées. Vous aurez ainsi l’occasion d’étudier des langues plus exotiques comme le palestinien ou le yéménite !

Connaître la fuṣḥā est un avantage afin de comprendre le dialecte plus rapidement que si vous devez l’apprendre de zéro. De plus, en ayant une telle base, vous pouvez assimiler plus rapidement la prononciation en arabe d’un dialecte. Au cours de son apprentissage, vous remarquerez les métamorphoses des mots dérivés. Ainsi, vous découvrirez l’influence d’autres langues, comme le turc, sur les dialectes arabes.

 

Maîtrisez l’arabe en écoutant des locuteurs natifs

Pour apprendre l’arabe, ne comptez pas seulement sur la lecture de manuels, mais surtout sur l’écoute de la langue contextualisée. C’est-à-dire, uniquement dans des situations quotidiennes. L’expression orale est une partie essentielle de l’apprentissage de l’arabe. L’immersion dans une autre culture peut prendre du temps et coûter cher. C’est pourquoi italki travaille avec des locuteurs natifs professionnels pour que vous puissiez profiter d’une prononciation et d’un accent parfaits. En effet, nous travaillons avec des arabophones professionnels à travers le monde pour vous fournir une expérience haut de gamme. C’est selon nous une exigence essentielle pour apprendre l’arabe rapidement. Ainsi, la prochaine fois que vous parlerez à un Arabe, vous constaterez un accent et une prononciation sans faille… Inch Allah !

 

Est-il possible d’apprendre l’arabe par soi-même ?

La réponse est : cela dépend. En effet, cela dépend de la façon dont nous comprenons le mot « apprendre » ou du niveau de langue que nous souhaitons atteindre. Entrent dans l’équation également, les prédispositions que nous avons, l’accès aux sources d’apprentissage ainsi que le temps et le niveau d’abnégation dont nous disposons. C’est pourquoi il est crucial de se décider pour des cours d’arabe avec un professeur qualifié. L’apprentissage sous la direction d’un spécialiste sera certainement plus facile et plus fructueux. Évaluez votre motivation. Réfléchissez aux raisons pour lesquelles vous voulez apprendre l’arabe, écrivez-les sur un papier et accrochez-le dans un endroit visible. Cela vous motivera à continuer à apprendre dans les moments de  grande paresse !

En principe, pour maîtriser la prononciation en arabe, il est préférable de connaître une autre langue européenne populaire. Considérez par exemple l’allemand, l’anglais ou le français. L’idéal est bien sûr de les connaître toutes, car leur connaissance vous donne une perspective différente. Vous souhaitez améliorer votre prononciation en arabe, mais les heures interminables passées à l’école se sont avérées insatisfaisantes et inefficaces ? Vous ne vous souvenez même plus de la prononciation des chiffres en arabe ? Le secret réside dans la répétition systématique des nouvelles phrases. Répétez ce que vous avez appris récemment afin de mieux vous en souvenir et ainsi d’améliorer votre prononciation en arabe.

 

Pourquoi apprendre la prononciation en arabe ?

La langue arabe est une langue afro-asiatique qui s’est développée au 7ème siècle dans la péninsule arabique. Elle est aujourd’hui parlée dans de nombreux pays et territoires différents d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient.

L’arabe est la langue maternelle de plus de 300 millions de personnes et la langue officielle de 25 pays. Le plus grand nombre de locuteurs natifs de l’arabe se trouve en Égypte, suivie par l’Algérie, le Soudan et l’Irak. Au total, il y a environ 385 millions d’arabophones dans le monde, soit plus de 5 % de la population mondiale ! Cela fait de l’arabe la quatrième langue la plus parlée sur Terre. Par conséquent, apprendre l’arabe est certainement un bon choix.

Alors, êtes-vous courageux et désireux d’apprendre la prononciation en arabe ?

 

En apprenant l’arabe, vous êtes en bonne compagnie !

Eh oui ! Certains des acteurs les plus connus parlent arabe, et pourraient être, pourquoi pas, une source d’inspiration.

L’une des actrices les plus populaires qui parle arabe est Natalie Portman. L’actrice, qui a joué dans des films tels que Black Swan et V pour Vendetta, trouve l’apprentissage naturel. En effet, elle parle également le japonais, l’allemand, le français, l’anglais et l’hébreu ! Quant à l’arabe, elle a probablement choisi d’apprendre cette langue en raison de ses origines. Elle est née à Jérusalem en 1981 et a ensuite déménagé aux États-Unis pour devenir une star du cinéma. Saviez-vous que Salma Hayek parle aussi l’arabe ? Salma est à moitié arabe de par son père, né au Liban. Quelle chance que d’avoir son propre professeur de prononciation en arabe à la maison !

 

Certificats et examens

certificat

Le certificat le plus important en arabe est le CIMA (Certificat International de Maîtrise en Arabe). Vous le recevez après avoir passé un examen spécial standardisé de cette langue. Il est à noter qu’il est possible de passer l’examen de langue arabe dans la plupart des pays européens. Il peut être utile si vous avez besoin d’un certificat de connaissance de l’arabe pour l’école ou le travail.

 

Comment s’investir dans la prononciation en arabe ?

Ne manquez plus une occasion de progresser et de parfaire votre prononciation :

 

  • Une discussion dans un magasin ou au marché ? Pensez à la joie éprouvée par ceux qui vous entendront prononcer des mots dans leur langue maternelle.
  • Choisissez un sujet qui vous intéresse et apprenez des mots et des phrases liés à ce sujet jusqu’à ce que vous le maîtrisiez bien. Avant que vous ne le sachiez, vous serez capable d’avoir une vraie conversation en arabe.
  • Un karaoké en arabe ? Pourquoi pas ? L’avantage de chanter sur vos chansons préférées vous permettra de retenir facilement les paroles et d’accroître votre vocabulaire. Qui sait si vous ne découvrirez pas que votre carrière est toute tracée en tant que chanteur de raï !
  •  Découvrez les cours proposés par italki. L’enseignement de l’arabe se fera de manière rapide, efficace et amusante.

N’hésitez plus et lancez-vous afin d’apprendre l’arabe. Nos professeurs d’arabe natifs et qualifiés se feront une joie de parfaire votre prononciation ! Entre temps, si vous voulez en-savoir plus de la langue arabe, nous vous proposons de consulter notre article Pourquoi devriez-vous apprendre des mots en arabe ?

!إلى اللقاء

 

Related Posts