Allemand

Comment apprendre l’allemand avec un accent bavarois

Comment apprendre l’allemand avec un accent bavarois

Vous souhaitez en apprendre plus sur l’accent bavarois, vous avez probablement entendu dire que c’était un dialecte de l’allemand. Ce n’est pas faux, mais pas tout à fait vrai non plus. Vous allez bientôt savoir pourquoi. En effet, dans cet article vous trouverez toutes les infos concernant l’accent et les expressions relatives à la culture bavaroise. On vous donnera aussi quelques bases historiques et des conseils pour pratiquer votre compréhension du bavarois.

L’accent bavarois

Avant d’évoquer l’accent bavarois à proprement parler, il nous semble important de vous présenter quelques définitions.

Le bavarois, c’est quoi

Tout d’abord, le terme bavarois fait référence à la Bavière (Bayerish) et désigne donc un territoire géographique et politique. Néanmoins, si vous voyez le mot « Bairisch » alors on parle cette fois du dialecte bavarois. D’ailleurs, il est important de savoir qu’il n’existe pas qu’un seul dialecte bavarois. Il y a autant de variantes que de régions où il est parlé (plus d’une soixantaine, recensées en Allemagne, Autriche, Italie…).

En résumé, le bavarois (bairisch) ou encore appelé austro-bavarois, est un groupe de dialectes allemand et non un dialecte seul. Ces dialectes ne sont pas seulement parlés en Bavière. En effet, plus de la moitié des locuteurs est située en dehors de cette région ! D’ailleurs, cause de cette diversité géographique, il n’existe pas d’orthographe et de prononciation officielle et unifiée. Cependant, dans la littérature et la poésie le bavarois est relativement homogène. Enfin, on peut observer que l’orthographe bavaroise est proche de l’orthographe allemande.

A savoir : on peut diviser la Bavière en trois espaces linguistiques. Il y a bien sur le bairisch, le Souabe et le franconien.

Un peu d’histoire, la bavière et la France : les mots bavarois d’origine française

Un peu d’histoire, la bavière et la France : les mots bavarois d’origine française

Vous voulez savoir comment faire l’accent bavarois, vous devez en apprendre les expressions. Vous allez bientôt découvrir que bon nombre d’entre-elles sont composées de mots français. Surprenant ? Pas tant que ça. L’explication se trouve dans l’Histoire. En effet, après la Révolution française, la France étend son territoire. Notamment vers l’est et donc aussi vers la Bavière. Sous Napoléon, la Bavière et la France s’allient. Alors, peu à peu le français devient la langue de la noblesse et de la bourgeoisie. Voilà donc pourquoi on retrouve du vocabulaire français dans certaines expressions bavaroises.

Voici une petite liste (non exhaustive) de vocabulaire emprunté au français :

  • « Wisawi » – Vis-à-vis
  • « Plümoh » – Plumeau
  • « Barablu » – Parapluie
  • « Schanzerl » – Coup de chance
  • « Porte-monnaie » – On vous laisse deviner…
  • « dischkerieren » – Discuter
  • « Kanape » – Canapé
  • « Apportl » – Apporte ! (à dire à un chien)

Bien entendu, comme nous l’avons évoqué précédemment il n’existe pas qu’un seul bavarois. Il y a autant de variations que de régions ou de villages. Mais si vous prêtez attention, vous découvrirez bon nombre de mots d’origine française.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur le contexte linguistique et historique, il est temps d’entrer dans le vif du sujet. Nous allons tenter de répondre à la question : « l’accent bavarois, ça ressemble à quoi ? ».

Qu’est ce qui caractérise l’accent bavarois

Vous voulez savoir comment faire l’accent bavarois ? En voici la description !

Le bairisch dans sa forme la plus pure déteste les consonnes. Il aime les voyelles et prononce les « r » de manière très caractéristique. Le bavarois semble quelque peu influencé par les langues latines comme l’espagnol ou l’italien. Notamment quand il remplace par une voyelle la consonne finale d’un mot. Ou lorsqu’on observe comment le « r » est roulé dans certains cas.

Nous avons réuni ici quelques indications concernant la prononciation du bavarois :

  • Le « r » après une voyelle (sauf a) et avant une consonne devient à (a semi-ouvert).
  • Le « r » avant une voyelle, après a et avant une consonne, se roule fortement.
  • « er » quand il n’est pas accentué se prononce comme un a semi-ouvert mais moins long.
  • « ä » et « ö » se prononcent é.
  • « ü » se prononce comme un i.
  • « äi » et « öi » ont une prononciation similaire au son qu’on retrouve dans pain en anglais.
  • Le « g » avant un sch, f, ou s doit le prononcer k.
  • « gh » se prononce aussi k.

Voici donc les bases à avoir en tête si vous voulez savoir comment faire l’accent bavarois. Cependant, cela ne suffit pas si vous souhaitez vous faire passer pour un véritable local. En effet, en plus de la prononciation, on observe également de nombreuses différences au niveau des expressions.

Les expressions bavaroises

Maintenant que vous en savez un peu plus sur l’accent bavarois, il est temps de se pencher sur les expressions. En effet, si vous connaissez déjà l’allemand et que vous vous apprêtez à voyager à Munich, vous risquez d’être un peu perdu. Premièrement, sachez que Munich se dit affectueusement « Minga » en bavarois. C’est déjà un bon début. Mais que vous soyez expatrié ou simple touriste vous allez noter de nombreuses différences entre le bavarois et l’allemand traditionnel.

Comment saluer et prendre congé en bavarois

A noter : vous devez faire attention à leur usage, selon le contexte (professionnel, familier etc.) Voici les expressions principales qui vous serviront à saluer et à prendre congé :

Bavarois Contexte En allemand
servus!/seavas! Familier – Saluer/prendre congé hallo/tschüs!
(hawe-)dere! Familier, voir intime – Saluer/prendre congé
griaß di (God)! Familier – Saluer grüß dich!
griaß enk/eich (God)! Familier – Saluer grüß euch!
griaß Eana (God)! Formel – Saluer guten Tag!
pfiat enk/eich (God)! Familier – Prendre congé auf Wiedersehen!
pfiat Eana (God)! Formel – Prendre congé auf Wiedersehen!
bà-bà! Très familier – Prendre congé auf Wiedersehen!
gua(d) Moang! Formel – Saluer (le matin) guten Morgen!
Moang!/Moing! Familier – Saluer (le matin) (guten) Morgen!
guan’Åmd! Formel – Saluer (le soir) guten Abend!
guade Nåcht/guad’ Nacht! Familier et formel – Prendre congé (tard le soir) gute Nacht
an Guadn! Familier et formel – Saluer (à l’heure du repas) guten Appetit!
Moizeid! Familier et formel – Saluer (à midi – pas nécessairement pendant le repas) guten Mittag!

Le vocabulaire propre à la culture bavaroise

Bravo ! Vous avez l’accent bavarois et vous êtes capables de saluer et congédier. Désormais, il ne vous reste qu’à prendre connaissance du vocabulaire spécifique à la culture bayerish.

Qui dit bavière et Munich…Dit Oktoberfest ! Le premier mot à savoir est donc Wiesn qui signifie Oktoberfest en dialecte. A noter : Ce mot fait référence autant à l’événement qu’à l’endroit. Voici un peu de vocabulaire que vous entendrez donc durant la weisn :

  • « die Maß » – Une pinte de bière (c’est-à-dire un litre !). C’est la quantité normale de bière que l’on vous servira si vous ne précisez rien. Si vous avez une petite soif demandez un demi litre : « Hoibe »
  • « Hendl » – Si vous avez une petite faim après la petite soif : le Hendl est le demi poulet rôti typique bavarois.
  • « Brezn » ou « Brezl » – Demandez le fameux bretzel au cas où il vous resterait un petit creux.
  • « Schweinsbratn » – Pour le dîner, dégustez un bon rôti de porc, c’est la viande la plus commune en bavière.
  • « Gnedl » – Vous voulez manger léger ? Alors vous êtes au mauvais endroit ! Le gnedl vient accompagner votre plat principal. C’est une boulette de pain ou de pomme de terre.
  • « Obatzdn » – Que serait un repas sans le fromage ? Voici la spécialité bavaroise à base de fromage frais, ciboulette et pain.
  • « Siaß » – Pour finir sur une petite note sucrée.

Quelques tips

Quelques tips

Voici quelques conseils en plus pour apprendre l’allemand avec un accent bavarois. Alors, maintenant que vous savez tout (ou presque) sur la culture bavaroise, l’accent, la linguistique, il est temps d’entrer dans le concret. Comment pratiquer ? Le plus logique : vous rendre sur place ! Néanmoins, peut-être qu’avant votre merveilleux voyage ou votre expatriation en bavière vous souhaitez en apprendre un peu plus. C’est pourquoi nous avons déniché pour vous un film et une série. Les deux vous permettrons de pratiquer l’accent bavarois.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published.