écrire le tilde en espagnol
Espagnol

Comment écrire le tilde espagnol

Lors de l’apprentissage de l’espagnol, vous apprenez à écrire le tilde espagnol, et cela peut vous sembler difficile. En espagnol la définition du mot TILDE (tilde en espagnol) est différente du français. TILDE veut dire ‘ « Accent graphique », à la différence du mot ACCENT (acento en espagnol), signifie où l’on « charge » la voix. Pour savoir quand on écrit l’accent il faut connaître la prononciation et apprendre certaines règles d’orthographe. TILDAR est le verbe espagnol pour désigner l’action d’écrire l’accent.

En cette ère moderne, plus personne n’échange de courriers écrits manuellement. Tout passe par ordinateur, email, réseaux sociaux. Et lorsqu’il s’agit d’écrire l’espagnol avec un clavier non espagnol, cela devient une réelle aventure… les claviers n’étant pas internationaux ! Et il peut être difficile de trouver comment écrire le bon accent espagnol.

Comment écrire le tilde en espagnol

écrire le tilde en espagnol

En réalité, une fois que l’on connaît la solution, écrire le tilde en espagnol devient très simple. Sur les claviers espagnols, ce caractère est une lettre à part entière de l’alphabet. Aussi la touche Ñ est présente en accès direct à droite de la touche L. Sur les claviers non espagnols, on peut utiliser la méthode de saisie par numéro de caractère. Alt + 164 pour ñ et Alt + 165 pour Ñ. On s’en rend compte, apprendre à bien écrire l’espagnol comprend de maîtriser l’accentuation et la ponctuation.

Profitons-en pour faire une petite révision. Le tilde est une petite vague au-dessus du n : ñ/Ñ. Elle sert à modifier la prononciation de la lettre n. Par exemple, la phrase « Esta niña se llama Nina », se prononce “Esta ninia se llama Nina”. Une phrase exclamative ou interrogative comporte toujours le même signe de ponctuation au début mais à l’envers. Par exemple : « ¿Por que te levantas tan pronto? ». Contrairement au français, il n’y a pas d’espace entre le signe et le mot qui le précède.

Voyons maintenant comment faire les (autres) accents en espagnol.

Comment faire les accents en espagnol

Rassurez-vous, encore une fois la solution est très simple. Pour faire les accents en espagnol, tous les symboles peuvent être réalisés avec la touche ALT et le pavé numérique. Si vous utilisez un ordinateur portable sans pavé numérique, vous pouvez utiliser les chiffres alignés horizontalement en haut du clavier. La manipulation est très simple. Il vous suffit de maintenir la touche ALT enfoncée et de taper avec l’autre main une série de 3 ou 4 chiffres.

Voici pour les lettres majuscules :

Á : ALT+0193

É : ALT+144

Í : ALT+214

Ó : ALT+224

Ú : ALT+233

Ñ : ALT+165.

Et voici pour les lettres minuscules:

á : ALT+160

í : ALT+161

ó : ALT+162

ú : ALT+163

ñ : ALT+164.

Enfin, pour la ponctuation :

¡ : ALT+173

¿ : ALT+168.

Si vous êtes utilisateur Mac, pas de problème. Pour taper la ñ appuyez simplement sur ALT + la lettre n pour faire apparaître le signe ~. Puis appuyez encore une fois sur n pour faire apparaître =ñ ou en Majuscule ALT + n +N = Ñ.

Pour les caractères : á – í – ó – ú. Il faut utiliser la touche ALT, la touche majuscule et la touche 1 (en haut du clavier, entre le @ et le 2). Pressez puis lâchez tout. Vous obtenez alors l’accent aigu seul ´ donc maintenant, tapez la lettre que vous voulez accentuer. Ainsi ´ et a donnent á et ´ et A donnent Á.

La langue espagnole présente un certain nombre d’accents et autres signes, inconnus en langue française. Nous allons reprendre ici ces notions pour les éclaircir. Ces accents sont importants car ils permettent d’écrire de façon fidèle le mot. Mais aussi d’en assurer la prononciation correcte en espagnol.

L’importance des accents en espagnol

En espagnol, l’accentuation est aussi bien orale qu’écrite, et une accentuation orale ne sera pas forcément marquée par un accent écrit. En réalité les accents écrits marquent une irrégularité sur la règle d’accentuation espagnole. En français, on parle de l’accent que l’on met sur le e et qui permet d’obtenir un é, un è, un ê ou encore un ë. En espagnol en revanche, il faut savoir faire la différence entre les acentos et les tildes. A l’oral, tout mot espagnol comporte une syllabe dont la voyelle est accentuée. On dit qu’elle porte l’accent tonique. L’accent tonique est le fait de mettre en relief une syllabe par rapport aux autres. L’accent ne s’écrit que si sa place n’obéit pas aux règles.

L’accent espagnol est toujours posé sur une voyelle, sauf pour le ñ. Les accents s’écrivent toujours dans le même sens, non pas comme avec les accents aigus et graves en français. Les accents espagnols sont toujours écrits comme les accents aigus en français. L’accent circonflexe n’existe pas en espagnol. L’accent espagnol peut avoir deux utilités.

L’accent dit tonique permet d’insister sur une syllabe et donc détermine la prononciation d’un mot. Ce type d’accent n’a pas d’équivalent en français. En règle générale, cet accent ne s’écrit pas – sauf dans les cas particuliers que nous verrons ci-après.

L’accent dit grammatical, (« acento diacrítico ») qui n’influence pas la prononciation. Il est silencieux, on ne le remarque qu’à l’écrit. Il permet principalement de distinguer des mots qui auraient la même prononciation mais une signification différente. Comme « ou » / « où » en français. Par exemple De los dos (appartenance) / Dé los dos (verbe donner).

Voyons maintenant la règle d’accentuation. Le mot qui ne respecte pas les règles d’accentuation, reçoit à l’écrit un accent aigu. Celui-ci indique alors la place de l’accent tonique. Comme par exemple : café ánimo árbol árabe japonés.

Règle d’accentuation

Les PALABRAS AGUDAS, en français on peut utiliser le terme OXYTON = Mot qui porte l’accent d’intensité sur la dernière syllabe. L’accent est écrit si le mot se termine par une voyelle, par un -n ou par un –s. Par exemple asumir ne comporte pas d’accent écrit, mais ratón oui. Les PALABRAS LLANAS o GRAVES, en français on peut utiliser le terme PAROXYTON = Mot qui porte l’accent d’intensité sur l’avant-dernière syllabe. L’accent est écrit si le mot ne se termine pas par une voyelle, par un -n ou par un –s. Par exemple, examen ne comporte pas d’accent écrit, mais cáncer oui. Les PALABRAS ESDRÚJULAS, en français on peut utiliser le terme PROPAROXYTON = Mot qui porte l’accent d’intensité sur l’antépénultième syllabe. L’accent est toujours écrit. Par exemple éxito, oxígeno. Le tilde, quant à lui, se prononce gn comme en français par exemple dans grognon. En voici quelques exemples : engañar, añejo, español, pañuelo. Et il est vraiment important de le prononcer correctement, sans quoi, il est difficile de se faire comprendre !

Normalement, en espagnol, un mot garde toujours la même accentuation mais il y a des exceptions à cette règle. Le mot perd son accentuation d’origine quand on lui adjoint un suffixe en –ísimo. Comme par exemple difícil qui devient dificilísimo. Ceci ne concerne pas les adverbes difícilamente. Le mot n’a pas la même accentuation au singulier et au pluriel. Ainsi carácter devient caracteres, espécimen → especímenes, régimen → regímenes

En conclusion

parler espagnol

Vous savez maintenant non seulement comment écrire le tilde en espagnol, mais aussi comment faire les accents en espagnol. Heureusement une manipulation nous permet de les utiliser. La langue espagnole présente un certain nombre d’accents et autres signes, inconnus en langue française. Nous allons reprendre ici ces notions pour les éclaircir. Ces accents sont importants parce qu’ils permettent d’écrire de façon fidèle le mot. Mais aussi d’en assurer la prononciation correcte en espagnol. Pour pratiquer votre écoute des accents en espagnol, tout en révisant leurs règles en version espagnole, écoutez cette vidéo.Dans cette langue, l’accentuation est aussi bien orale qu’écrite, et une accentuation orale ne sera pas forcément marquée par un accent écrit. L’accent dit tonique permet d’insister sur une syllabe et donc détermine la prononciation d’un mot. Ce type d’accent n’a pas d’équivalent en français. En règles générales, cet accent ne s’écrit pas – sauf dans des cas particuliers.

Vous pouvez bien sûr tester italki. Notre plateforme linguistique facilite l’apprentissage de n’importe quelle langue étrangère en rassemblant les meilleurs professeurs de langues en ligne du monde entier. Pour 10 € par session, vous pouvez obtenir un professeur d’espagnol, qualifié pour vous guider tout au long de votre parcours et pour vous fournir des informations supplémentaires. Il vous aidera pour lire, écrire ou parler l’espagnol. Avec italki, vous pouvez apprendre en ligne, à votre rythme, et vous finirez par apprendre l’espagnol en un rien de temps.

Ne manquez pas notre article à propos de comment se présenter en espagnol.

Related Posts