réussir une compréhension écrite en espagnol
Espagnol

Réussir une compréhension écrite en espagnol

Comment réussir une compréhension écrite en espagnol? Vous n’êtes pas sûr d’avoir tout compris ? Faisons le point ensemble. Tout d’abord, nous passerons en revue la compréhension écrite en elle-même, et puis comment écrire un texte en espagnol.

Tout d’abord, voyons ce qu’est une compréhension écrite. Selon l’OCDE c’est la capacité de comprendre, d’utiliser et d’analyser des textes écrits. Afin de pouvoir réaliser ses objectifs, développer ses connaissances et son potentiel, et de jouer un rôle actif dans la société.

Pour réussir une compréhension écrite en espagnol : lire régulièrement

parler espagnol

L’idéal est de lire régulièrement des textes dans cette langue. Pour votre compréhension écrite en espagnol, vous devrez lire plusieurs fois le texte, très attentivement. Surligner les éléments importants dans le texte vous aidera à rédiger votre compréhension écrite en espagnol. Effectuez une première lecture de repérage (qui, quand, où, quoi), cela vous permet une compréhension globale du document.

Premièrement, lisez chaque question posée en repérant l’auxiliaire ou le verbe et le temps auquel ceux-ci renvoie (présent, futur ou passé). Les indicateurs de temps, s’il y en a, confirment le temps auquel renvoie le verbe. Repérez le sujet, le mot interrogatif qui va vous permettre de trouver l’élément de réponse dans le texte.

Puis, lisez une seconde fois afin d’affiner la compréhension, tout en repérant les mots de liaison, les adjectifs, les verbes (action, opinion…). Ils indiquent la structure du texte et l’enchaînement des événements ou des idées. Servez-vous du contexte global du texte pour comprendre les mots que vous ne connaissez pas.

Donc, pensez à vous poser ces quelques questions qui vous aideront à réussir votre compréhension écrite en espagnol. De quel type de texte s’agit-il ? (poème, article de journal, extrait de roman…) A quelle époque a-t-il été écrit ? De quelle époque parle-t-il ? Quel est le sujet principal du texte ? Qui sont les personnages ?…

Voyons, maintenant, comment écrire un texte en espagnol, puis comment dire cordialement en espagnol.

Comment écrire un texte en espagnol

Tout d’abord, gardez à l’esprit qu’il est important de savoir comment écrire un texte en espagnol avec ses propres mots. De rédiger des phrases complètes et simples, et d’utiliser les guillemets si vous citez le texte. Pensez à reformuler la question pour que votre réponse apparaisse de façon plus compréhensible. L’utilisation des mots de liaison vous permettra d’ordonner vos idées. Veillez à rédiger un texte cohérent, en illustrant vos idées avec des exemples pertinents. Faites un plan clair et établissez des relations explicites entre les faits rapportés et les idées développées. Pensez à faire des paragraphes, des alinéas et des phrases plutôt courtes.

Enfin, relisez bien votre texte en espagnol et corrigez les éventuelles erreurs : orthographe, conjugaison, grammaire. Soyez attentif à la concordance des temps en espagnol et au vocabulaire utilisé. Et rappelez-vous des règles basiques de l’orthographe et de l’accentuation à l’écrit en espagnol. Il est préférable de ne pas traduire mot à mot des expressions ou structures françaises. Évitez les phrases trop longues qui augmentent les risques d’erreurs.

Rappelons quelques bases :

Contrairement au français, l’espagnol n’aime pas doubler les consonnes. Ainsi, seules les consonnes contenues dans le nom CAROLINA peuvent l’être. Bien que l’usage de la double consonne dans les cas de ces lettres soit bien plus rare en espagnol qu’en français). L’usage double concerne souvent des termes importés et espagnolisés (la connotación) ou des termes composés (la Contrarreforma pour la Contre-Réforme).

Curieusement, tous les mots qui finissent par une voyelle et avec un -n ou un -s sont accentués sur l’avant-dernière syllabe. Tous les autres sont automatiquement accentués sur la dernière syllabe. On relève trois classes de mots en termes d’accentuation. Las palabras agudas (accentuées sur la dernière syllabe), las palabras llanas (accentuées sur l’avant-dernière syllabe), las palabras esdrújulas (accentuées sur l’avant-avant-dernière syllabe). Mais, attention, tous les termes normalement accentués ne portent pas d’accent visible. En effet, en espagnol, l’accent visible est là pour accentuer les mots qui ne suivent pas la règle de base (débil = faible, reí = j’ai ri). Les termes dits “esdrújulas” comportent tous un accent visible. Une autre chose très importante pour l’écrit, l’espagnol n’accepte pas les accents graves. Les seuls accents possibles sont á, é, í, ó, ú.

Respectez les temps employés, par exemple si une question est posée au passé vous devez répondre au passé. N’inventez jamais de mots, transformez plutôt votre phrase pour employer des mots ou des tournures que vous connaissez.

L’espagnol a une façon propre d’organiser l’ordre des mots dans une phrase. Une seule règle à respecter par rapport à l’ordre des mots à l’écrit en espagnol. Ne jamais intercaler un terme entre l’auxiliaire et le verbe dans le cas des verbes conjugués à des temps composés. Essayez de varier au maximum les expressions employés. Cela vous permettra de montrer la richesse de votre vocabulaire et votre maîtrise des subtilités de la langue.

Rappelons comment se construit un paragraphe argumenté

Le paragraphe argumenté répond à une problématique posée, l’objectif étant de soutenir un point de vue. Commencez donc par lire attentivement les documents, analysez les éléments ciblant l’axe et le thème, reformulez le sujet en le problématisant. Ensuite, construisez votre argumentation ; listez les idées développées dans le document, mettez en avant vos connaissances culturelles, citez des exemples précis. Enfin, rédigez votre paragraphe. Une introduction qui présente le thème en définissant les mots du sujet, annonce la problématique et le plan. Développez votre argumentation en suivant les idées choisies lors de la première étape. En conclusion reprenez les éléments développés dans les paragraphes et proposez une ouverture sur un sujet ayant un lien avec le thème.

Comment dire cordialement en espagnol

traduction espagnol

Chaque pays possède un lexique et des expressions différentes. C’est bien sûr le cas des expressions et formules de politesse, et nous verrons ici comment dire cordialement en espagnol. Il existe plusieurs façons d’exprimer en espagnol ce que le français entend par « cordialement ». Vous pouvez donc utiliser « saludos cordiales », « le saluda atentamente », « atentamente » ou « saludos »

Le choix de formules de politesse en espagnol est large. Et leur utilisation dépend bien sûr du contexte mais aussi de la personne à qui l’on s’adresse. Il est donc important de posséder un vocabulaire riche, et surtout de savoir quand et comment utiliser les différentes formes de politesse. En effet, certaines formules de politesse, formelles, conviennent pour un cadre professionnel. Alors que d’autres, informelles, sont utilisées dans des situations plus « décontractées». Il est bon de savoir que certaines formules de politesse ne s’utilisent qu’à l’écrit, tandis que d’autres conviennent aussi bien à l’écrit qu’à l’oral.

Les formules de politesse en espagnol font partie des premières choses à apprendre lorsque l’on commence à pratiquer l’espagnol. Tout simplement parce que la politesse fait partie des choses qui sont essentielles pour bien s’intégrer et avoir de bonnes relations avec les gens. La politesse est indispensable en communication. Car si vous êtes poli et respectueux envers quelqu’un, il aura tendance à mieux vous écouter et à prendre ce que vous dites au sérieux. Qui plus est, l’apprentissage des formules de politesse est intéressant pour leurs structures grammaticales diverses et variées. Elles sont également très riches en vocabulaire.

Il est donc important d’approfondir ses connaissances. Notamment en conversant avec un natif ou en participant à des évènements culturels organisés près de chez vous. Comme ce qu’offre par exemple le Centre culturel hispanique.

L’importance de la préparation

Pour conclure, à la question comment réussir la compréhension écrite en espagnol, nous pouvons répondre par la lecture, encore et encore. Cela constituera la meilleure des préparations. Écrire un texte en espagnol fera appel à vos connaissances en termes de grammaire, de conjugaison mais aussi bien sûr de vocabulaire. Et enfin, comme toutes les langues, l’espagnol emploie diverses salutations selon le contexte, cordialement se disant généralement « saludos cordiales ».

Vous pouvez bien sûr tester italki. Notre plateforme facilite l’apprentissage de n’importe quelle langue étrangère en rassemblant les meilleurs professeurs de langues en ligne du monde entier. Pour 10 € par session, vous pouvez obtenir un professeur d’espagnol, qualifié pour vous guider tout au long de votre parcours et pour vous fournir des informations supplémentaires. Il vous aidera pour lire, écrire ou parler l’espagnol. Avec italki, vous pouvez apprendre en ligne, à votre rythme, et vous finirez par apprendre l’espagnol en un rien de temps.

Ne manquez pas notre article à propos de comment écrire une lettre de motivation en espagnol.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Related Posts