Comment accentuer les mots en espagnol
Espagnol

Comment accentuer les mots en espagnol ?

Lorsque l’on apprend l’espagnol à l’école, on emmagasine beaucoup de vocabulaire et de règles de grammaire. Pourtant, l’accentuation en espagnol est extrêmement importante. Elle donne le rythme et un aspect chantant à cette jolie langue romane. Ainsi, il est crucial de vite découvrir comment accentuer les mots en espagnol !

3 règles clés pour accentuer les mots en espagnol

L’avantage avec l’espagnol, c’est que son orthographe ne trompe pas. Lorsque vous verrez un mot écrit en espagnol, vous saurez toujours comment le prononcer (sans tenir compte des spécificités régionales).

Pour accentuer les mots en espagnol, c’est pareil. Une certaine logique s’applique.

Si le mot se termine par une voyelle, un “n” ou un “s”, insistez sur l’avant-dernière syllabe. Exemple : com-pu-ta-DO-ra > ordinateur ;
Si le mot se termine par une consonne ou “y”, insistez sur la dernière syllabe du mot. Exemple : es-pa-ÑOL > espagnol ;
Et si le mot comprend un accent écrit, ignorez les règles ci-dessus et soulignez la syllabe qui comporte l’accent, tout simplement. Exemple : inglés = in-GLÉS > anglais.

Apprenez ces trois principes par cœur et vous devriez bien vous débrouiller dans la plupart des cas.

Comment accentuer les mots avec ñ en espagnol ?

En espagnol, le “n” et le “ñ” (aussi dénommé tilde) sont considérés comme deux lettres complètement distinctes. Ces lettres sont d’ailleurs répertoriées séparément dans le dictionnaire : leñador se trouve après lengua et lento. Le clavier espagnol contient même une touche dédiée pour le “ñ” !

Concernant leur prononciation, “n” se prononce comme le “n” français et “ñ” se prononce GNE, comme dans le mot “gagner”.

Comment accentuer les mots en espagnol

Quelle accentuation donner à l’accent aigu en espagnol ?

L’accent aigu (é) est de loin l’accent le plus courant dans la langue espagnole. Il peut apparaître au-dessus de cinq voyelles : á, é, í, ó, ú et au maximum une fois par mot. Comme évoqué juste au-dessus, un accent aigu indique où l’accentuation se fait.

Attention aux homonymes en espagnol

Pour rappel, deux homonymes s’écrivent de la même manière mais n’ont pas le même sens. En espagnol, il est essentiel d’accentuer ces mots au bon endroit pour éviter les incompréhensions.

Voici quelques exemples d’homonymes espagnols courants :
de (préposition : de, de) et dé (forme subjonctive de la troisième personne du singulier de dar – donner) ;
el (article masculin : le) et él (il) ;
mas (mais) et más (plus) ;
se (pronom réfléchi et indirect de l’objet) et sé (je sais) ;
si (si) et sí (oui) ;
te (objet : vous) et té (thé) ;
tu (ton) et tú (sujet : toi).

Les accents sur les questions en espagnol

Les accents espagnols se retrouvent également sur tous les mots interrogatifs lorsqu’ils sont utilisés dans une question, une question indirecte ou une question intégrée.
¿Quién ? > Qui ? ;
¿Qué ? > Quoi ? ;
¿Dónde ? > Où ? ;
¿Cuándo ? > Quand ? ;
¿Por qué ? > Pourquoi ? ;
Cómo > Comment ? ;
¿Cuánto ? > Combien ?

Voici quelques exemples de questions indirectes portant des accents :

Lorsque le mot “cuánto” signifie “combien/beaucoup”, il porte un accent.
Exemple : No sé cuántos hay. > Je ne sais pas combien il y en a.

Lorsque le mot “cómo” se traduit par “comment”, il porte un accent, peu importe où il se trouve dans la phrase. Alors que sans l’accent, “como” signifie “comme” ou “comme”.
Exemple : No entiendo cómo lo hace. > Je ne comprends pas comment il fait.

De même, lorsque “qué” se traduit par un “quoi” interrogatif, il doit porter un accent.
Exemple : No sé qué hacer. > Je ne sais pas ce qu’il faut faire.

Mais lorsque ces mots ne sont pas utilisés dans une question, mais comme pronom, il ne porte pas d’accent. Voici trois exemples pour cette règle :
El chico que dijo eso es mentiroso. > Le garçon qui a dit ça est un menteur. ;
Es el parque donde conocí a tu madre. > C’est le parc où j’ai rencontré ta mère. ;
No trabajo cuando estoy enferma. > Je ne travaille pas quand je suis malade.

Les accents sur les pronoms démonstratifs en espagnol

Enfin, les accents espagnols sont utilisés dans les pronoms démonstratifs féminins et masculins. Ceux-ci sont facilement reconnaissables dans une phrase car ils prennent la place d’un nom. Les accents sur les pronoms démonstratifs sont très utiles car c’est ce qui les différencie des adjectifs démonstratifs (este = ce ou cet). Voici quelques exemples de phrases pour vous habituer à cette règle grammaticale :

No quiero comprar este coche ; mi novia prefiere ése. > Je ne veux pas acheter cette voiture, ma petite amie préfère celle-là.

Explications : le premier “este”, sans accent, est l’adjectif qui qualifie “coche” : la voiture. En revanche, le “ése” à la fin de la phrase est un pronom démonstratif, “celle-là” qualifie la seconde voiture. Là encore, ce sont ces pronoms démonstratifs qui portent les marques d’accent (sauf les pronoms neutres : esto, eso, aquello).

Se me olvidó estudiar ayer. Por eso estoy nerviosa para el examen. > J’ai oublié d’étudier hier. À cause de cela, je suis nerveux pour l’examen.

Este libro es tan interesante como ése. > Ce livre est aussi intéressant que celui-là.

Soy editora de estas revistas, pero no de aquéllas. > Je suis éditeur de ces revues, mais pas de celles qui sont là-bas.

Officiellement, la Real Academia Española a révisé cette règle d’orthographe en 1959 pour que les pronoms démonstratifs ne prennent des accents qu’en cas d’ambiguïté. Cependant, la plupart des textes officiels et de nombreux journaux (y compris le journal madrilène El País) placent toujours des accents sur les pronoms démonstratifs.

Apprenez à accentuer les mots en espagnol avec votre professeur bilingue sur italki !

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, cela signifie que vous aimez apprendre l’espagnol et que vous avez peut-être pour projet de partir visiter l’Espagne. Et vous avez bien raison de vous pencher sur l’accentuation espagnole pour progresser. Mais pour vous améliorer, le meilleur moyen est de pratiquer la langue à l’oral avec un professeur d’espagnol natif. En effet, cela vous aidera à vous familiariser naturellement avec la langue et la culture du pays au fil des séances. Vous apprendrez l’espagnol tel qu’il est parlé par les locaux !

Si vous voulez aller plus loin, n’hésitez pas à consulter notre article Comment écrire le tilde espagnol?

Related Posts