Japonais

Comment dit-on « de rien » en japonais ? – italki vocabulaire

Comment dit-on « de rien » en japonais ? – italki vocabulaire

Si vous vous intéressez à la langue japonaise, vous savez à quel point le respect et la considération d’autrui jouent un rôle fondamental dans la culture japonaise. Savoir répondre à un merci fait donc partie des connaissances élémentaires si vous apprenez le japonais.

En français, lorsque l’on vous remercie, vous répondez probablement par « de rien », « avec plaisir » ou encore « je vous en prie ». En japonais aussi, il existe plusieurs façons de répondre à un merci en fonction de la personne à qui vous vous adressez et du contexte. Si le terme Douitashimashite est le premier que l’on apprend dans un manuel de conversation, sachez qu’il est moins courant que d’autres expressions plus adaptées en fonction du rang hiérarchique de la personne à qui vous répondrez. Découvrons ensemble les différentes manières de dire « de rien » en japonais.

La manière la plus directe de dire « de rien » : douitashimashite

« Douitashimashite » (どういたしまして) est la manière la plus simple de dire « de rien ». Il s’agit d’un terme très passe-partout qui s’utilise dans la vie quotidienne, quelle que soit la personne qui vous remercie.

Mais même si ce terme est bien pratique, les Japonais l’utilisent très peu entre eux car il existe bien d’autres manières de répondre à un merci. Celles-ci seront davantage adaptées à chaque situation et surtout à votre interlocuteur. De plus, « Douitashimashite » n’est pas une expression suffisamment polie pour l’utiliser dans une situation très formelle.

Ainsi, en fonction des situations et de la personne avec qui vous échangez, vous devrez donc employer d’autres expressions et prêtez attention à la personne à qui vous parlez : est-ce une personne plus âgée, un ami proche, un client, etc. ?

Comment dit-on « de rien » en japonais ? – italki vocabulaire

Comment dire « de rien » à des amis ou à des proches ?

Dans une situation informelle, vous pouvez répondre au « arigatô » (ありがとう) d’un ami ou d’un membre de la famille en japonais, de quatre manières différentes. Les nuances de la langue sont souvent subjectives et peuvent parfois être interprétées différemment en fonction des circonstances ou des personnes.

Tondemonai ou « ce n’est rien »

« Tondemonai » (とんでもない) est une première façon pour dire « ce n’est rien ». Vous ne pourrez l’utiliser que si vous êtes entre proches.

iie iie ou « ne me remercie pas »

Si vous savez déjà dire non en japonais (iie いいえ) , alors l’expression « iie iie » (いいえ、いいえ) ne vous surprendra pas. Utilisée dans le langage courant, cette expression signifie littéralement « non, non » et est une façon de refuser les remerciements. Entre amis ou avec des personnes que vous connaissez bien, vous pourrez ainsi tout simplement leur répondre « iie iie » s’ils vous remercient pour une faveur, un service ou un cadeau. Il existe aussi une variante en rajoutant « douitashimashite » que nous venons de voir : « iie, douitashimashite ».

Soyez tout de même vigilants avec cette expression : jamais, ô grand jamais vous ne pourrez répondre « iie iie » dans un contexte professionnel formel, par exemple à votre manager japonais. Il risquerait de très mal le prendre !

Yokatta ou « cela me fait plaisir »

Signifiant littéralement « était bon », « Yokatta » (良かった) vient de l’adjectif 良い (yoi) qui signifie «bon». Si vous l’utilisez pour répondre à un merci dans une situation familière, vous exprimerez alors l’idée que vous êtes content(e), que cela vous a fait plaisir d’avoir pu aider votre interlocuteur. Il s’agit donc d’un mot qui renvoie à plusieurs significations en fonction du moment où on le dit. Si vous êtes fan d’anime, vous le connaissez peut-être déjà.

Comment dit-on « de rien » en japonais ? – italki vocabulaire

Kinishinaide ou « ne t’inquiète pas »

Si vous souhaitez apporter une nuance dans votre réponse au « arigatô », vous pourrez utiliser « Kinishinaide » (気にしないで、きにしないで). Derrière cette expression, il y a l’intention de rassurer votre interlocuteur. Vous lui exprimez ainsi que cela ne vous a absolument pas dérangé(e) de lui rendre ce service.

Comment dire « de rien » dans un contexte formel ?

Si vous apprenez le japonais depuis quelque temps déjà, vous savez probablement que vous devez recourir au langage honorifique pour marquer votre respect envers une personne plus âgée, ayant un statut plus élevé ou plus d’expérience dans un cadre professionnel. Dans ce contexte, mieux vaut donc savoir comment dire « de rien » de la bonne façon pour ne pas commettre d’impair. Voici quelques-unes des manières de répondre à un remerciement de manière formelle.

Kochira koso ou « c’est moi qui vous remercie »

Pour répondre au remerciement d’une personne que vous ne connaissez pas bien, vous pourrez lui dire « kochira koso » (こちらこそ). Cette expression comprend également la nuance de réciprocité. De plus, il est d’usage d’ajouter « arigatô » après.

Kyoushuku de gozaimasu ou « c’est moi qui vous remercie »

« Kyoushuku de gozaimasu » (恐縮ではございます、きょうしゅくでございます) est une expression très humble qui laisse entendre que vous ne devriez pas recevoir de remerciement car c’était votre devoir d’agir de la sorte. Vous avez la possibilité de l’abréger en « kyoushuku desu ».

Ochikara ni narete saiwai desu ou « ravi(e) d’avoir pu vous aider »

Souvent utilisée dans les e-mails professionnels, « Ochikara ni narete saiwai desu » ( お力になれて幸いです)est une tournure pratique et distinguée pour accepter les remerciements d’un collègue par exemple, en lui précisant que vous avez été ravie de l’aider. « Saiwai » signifie en effet heureux.

Avec toutes ces manières de dire « de rien », savoir accepter la gratitude d’un Japonais ou d’une Japonaise pourra dans un premier temps vous sembler déconcertant. Mais avec un peu de pratique, nul doute que vous vous en sortirez. Et pour mieux appréhender la langue japonaise, vous pouvez aussi vous tourner vers un professeur de japonais qui vous apprendra toutes les subtilités de la langue pour la parler comme un natif.

Related Posts