Francais

Pourquoi parle-t-on français au Québec ?

parler français au québec

Parmi les hauts lieux francophones du monde, on compte bien sûr le Québec, une province à l’est du Canada. Son éloignement géographique de la France peut nous amener à nous poser la fameuse question : pourquoi parle-t-on français au Québec? En effet, près de 10 millions de Canadiens ont déclaré pouvoir parler français. Ils représentent près de 30 % de la population totale, et le Canada est un État fédéral officiellement bilingue. Cela signifie que toutes vos démarches administratives peuvent s’effectuer aussi bien en anglais qu’en français. Dans cet article nous détaillerons également où on parle français au Canada, et quelles villes du Canada parlent français.

Pourquoi parle-t-on français au Québec

québec

Vous a-t-on déjà expliqué pourquoi on parle français au Québec ? Le Québec est un des derniers vestiges des colonies françaises en Amérique, avec 8/10 québécois ayant pour langue maternelle le français. Le français y est la langue officielle, et son drapeau affiche la fleur de lys. Notre langue y est parlée par près de 95 % de la population. Ayant retrouvé son indépendance depuis 1867, le Québec est une province canadienne. Sa principale particularité réside dans le fait que le français y est la seule langue officielle. L’éducation primaire et secondaire se fait obligatoirement en français, sauf pour les enfants dont les parents ont étudié au Canada en anglais. De même, la Charte, aussi appelée Loi 101, réglemente l’affichage commercial qui doit être en français.

Effectuons un petit voyage dans l’histoire pour comprendre. En 1663 le Traité de Paris est signé, à l’issue de la guerre de sept ans. Les Britanniques héritent de toutes les possessions françaises au Canada. Les colons français deviennent sujets britanniques, de second rang, et les colons anglais arrivent en masse. Face à la révolte des sujets américains un siècle plus tard, le roi d’Angleterre recherche le soutien des français du Canada. Pour cela il promulgue l’acte de Québec qui restaure les lois civiles. De plus, il quadruple le territoire de la province, garantit la religion catholique et préserve l’usage du Français. Les colons britanniques s’y opposent. Et le roi choisit, en 1791, de séparer le Canada en deux parties afin d’apaiser les tensions. Depuis, les racines françaises du Québec sont fièrement entretenues.

L’accent québécois

Mais alors, vous direz-vous, qu’en est-il de l’accent québécois ? D’où vient-il ? Rappelons-nous qu’au XVIIIe siècle les français ne parlent pas tous couramment le français que l’on connaît aujourd’hui. Les langues régionales sont abondamment utilisées. Le provençal, le breton, le normand, le basque, l’alsacien, l’occitan, le flamand et même le catalan. En Nouvelle-France, la majorité des premiers colons français étaient originaires de la côte atlantique. L’accent québécois serait donc en fait un mélange du normand et du breton. Il est souvent dit aussi que le français québécois est resté très proche des formulations courantes au XVIIIe siècle en France. D’où ces différences de prononciations mais aussi de syntaxe.

Où parle-t-on français au Canada ?

Nous savons tous que le Québec est LA province francophone du Canada. On peut cependant se demander si d’autres provinces le sont également. Où parle-t-on français au Canada ? Sachez que dans chaque province canadienne et dans chaque grande ville, il est possible de trouver une

communauté francophone. Si le Québec arbore fièrement ses racines européennes, c’est la seule province canadienne où le français est reconnu comme la langue officielle. Et elle est de loin la région où le français est le plus parlé. Près de 70 % de la population de Montréal le parle. Pour Québec, c’est plus de 95 %. Mais les autres provinces canadiennes ont toutes une portion de leur population qui est francophone.

Les Canadiens francophones d’Ontario se nomment les Franco-Ontariens. Et la capitale, Ottawa, contient une grande communauté de francophones. Vous avez donc des chances de pouvoir y parler français mais peut-être qu’ils vous répondent en anglais. C’est la langue maternelle de près des trois quarts des habitants. Seuls les Franco-Ontariens pourront échanger sereinement avec vous. Les Franco-Colombiens, les canadiens francophones de Colombie-Britannique représentent moins de 2 % de la population dans cette province. On les retrouve dans les grands centres tels que Vancouver et Victoria, capitale de la province. Entrer en contact avec une communauté francophone vous offrira un réseau amical, peut-être aussi professionnel.

Situé à l’est du Canada, le Nouveau-Brunswick partage sa frontière avec le Québec. C’est donc tout naturellement que nous y retrouvons de nombreux francophones. La Loi sur les langues officielles a fait du Nouveau-Brunswick la seule province officiellement bilingue du Canada (incluant l’anglais et le français). L’anglais y est toutefois indispensable professionnellement. Dans la province d’Alberta, les Franco-Albertains sont plus de 80 000.

Quelles villes au Canada parlent français ?

parler français

Au Canada, de nombreuses villes parlent français. Ce sont majoritairement dans les provinces à l’est du pays où la francophonie est la plus présente. Naturellement, Montréal est la première ville la plus souvent citée. Et nous verrons ici une liste des villes les plus francophones du Canada. D’une part, on ne peut manquer la ville de Québec, métropole grandiose. Non seulement pour les hôtels luxueux qui y sont présents à l’image du Fairmont Le Château Frontenac, réhabilité par des investisseurs privés. Ou encore des célèbres chutes de Montmorency.

D’autre part, nous retrouvons une autre grande ville : Ottawa. Le tiers de la population résidente y est francophone. C’est une culture particulièrement bien imprégnée une fois de plus, et la capitale du pays a beaucoup de choses à offrir. La ville de Sherbrooke, implantée dans la province de Québec, est à mi-chemin entre Montréal et Québec. La ville est très prisée notamment pour sa proximité avec la frontière des États-Unis. De là, vous pourrez rejoindre Pittsburgh le Maine ou le Vermont rapidement.

Mont-Tremblant, au nord de Montréal est un lieu de vie chaleureux en hiver comme en été. Les francophones y sont minoritaires mais tout de même présents. La nature est impressionnante dans cette région : des plaines et des forêts immenses, et des aurores boréales. Enfin, deux régions plus sauvages, mais parlant également le français. La Gaspésie et l’Acadie sont des régions très prisées par les francophones recherchant justement ces grands espaces qu’offre le Canada.

Pourquoi on parle français au Québec ?

Vous savez maintenant pourquoi on parle français au Québec ! En effet, cette province canadienne à 95 % francophone est un des derniers vestiges des colonies françaises en Amérique. Elle est territoire francophone depuis 1791. Cette interrogation en amenant une autre : où parle-t-on français au Canada ? Les Franco-Ontariens, Franco-Colombiens, Franco-Albertains et autres citoyens du Nouveau-Brunswick sont eux aussi des canadiens francophones. Mais plus précisément, quelles villes au Canada parlent français ? Les mégalopoles canadiennes sont elles aussi bilingues, et on

retrouve des francophones dans presque toutes les grandes villes du pays. Montréal et Québec bien évidemment. Mais aussi Ottawa, Sherbrooke, Mont-Tremblant. De même, la Gaspésie et l’Acadie sont des régions où l’on trouve des canadiens francophones et des expatriés français. Si vous souhaitez mieux comprendre les expressions québécoises, suivez ce lien !

N’hésitez pas à tester italki. Notre plateforme facilite l’apprentissage de n’importe quelle langue étrangère en rassemblant les meilleurs professeurs de langues en ligne du monde entier. Pour 10 € par session, vous pouvez obtenir un professeur de français, qualifié pour vous guider tout au long de votre parcours et pour vous fournir des informations supplémentaires. Il vous aidera pour lire, écrire ou parler le français. Avec italki, vous pouvez apprendre en ligne, à votre rythme, et vous finirez par apprendre le français en un rien de temps.

Ne manquez pas notre article à propos des dix façons de s’amuser en apprenant l’arabe.

Related Posts