Indien

Quelle est la langue officielle de l’Inde ?

langues indiennes

Vous le savez bien, la langue officielle de l’Inde n’est pas « l’indien ». Mais alors quelle est la langue officielle de l’Inde ? Les linguistes en ont reconnu plus de 3 000, en incluant les dialectes. En 2001 on a recensé en Inde 860 langues et 66 systèmes d’écritures. 22 d’entre elles sont officiellement reconnues par la constitution de l’Inde. Ce qui en fait un des pays les plus diversifiés au monde sur le plan linguistique. C’est ce que nous allons explorer dans cet article. Nous parlerons également  de comment apprendre la langue hindi.

Quelle est la langue officielle de l’Inde ?

apprendre l'indien

Si vous voulez savoir quelle est la langue officielle de l’Inde, voici la réponse à cette question impérieuse. Cet immense pays qu’est l’Inde n’a pas une mais vingt-deux langues officielles. Deux sont nationales, l’hindi et l’anglais, et les autres sont régionales. Les deux langues officielles de l’Union indienne sont celles utilisées dans les communications avec les États de l’Union indienne. Cependant, ces derniers peuvent aussi se servir de leur langue officielle locale lors des sessions parlementaires.

L’hindi est la langue la plus parlée, puisqu’elle est utilisée par près de 40 % de la population indienne. Plus de 400 millions d’Indiens ont cette langue indo-aryenne pour langue maternelle. Elle est principalement parlée au nord du pays. Mais l’hindi lui-même se décline en différents dialectes selon les régions. L’hindi est influencé par trois langues : le sanskrit, le persan et l’arabe. Dans le même registre linguistique, on trouve l’urdu, parlé par environ 5 % de la population. Si ces langues sont très similaires à l’oral, elles diffèrent par leur écriture. En effet l’hindi s’écrit en script devanagari et l’urdu utilise l’écriture arabo-persane. L’urdu est essentiellement parlé dans les régions à forte présence musulmane.

Les langues dravidiennes sont principalement parlées au sud du pays. Il s’agit notamment du tamoul, du télougou, du kannada, du malayalam et du tutu. L’Inde appartient au Commonwealth britannique, l’anglais est donc resté une langue officielle du pays. Un Indien sur dix parle anglais, particulièrement dans les villes. En revanche, dans les États du nord-est de l’Inde et au Bengale-Occidental, le bengali est la langue prédominante. C’est dans cette langue qu’a été écrit l’hymne national indien : le Jana Gana Mana. Enfin, le français est parlé sur le territoire de Pondichéry, ancienne colonie française. La langue anglaise y a cependant pris une place importante de nos jours.

Historique de la langue officielle de l’Inde

En 1949, deux langues officielles furent proposées pour l’Union indienne : l’hindi et l’anglais. Cette décision fut prise le jour du 50eme anniversaire de Beohar Rajendra Simha. En effet, il fut l’un des activistes qui avait œuvré pour l’adoption de l’hindi. C’est en son honneur que le 14 septembre est désigné comme la journée de l’hindi, “Hindi diwas”.

L’hindi, ou plus précisément “l’hindi moderne” est issu d’une standardisation de l’hindoustani. Qui est l’ensemble de dialectes parlés dans le nord du sous-continent indien. L’hindoustani fait partie des langues indo-européennes. Le nom de la langue provient du mot persan “hind” qui signifie “terre de la rivière Indus”. En 1881, le Bihar fut le premier État à adopter l’hindi comme langue officielle. Aujourd’hui, l’hindi est la langue officielle de dix États indiens tous situés dans la partie nord. Bihar, Chattisgarh, Haryana, Himachal Pradesh, Jharkhand, Madhya Pradesh, Rajasthan, Sikkim, Uttar Pradesh et Uttarakhand.

Alors que seulement 40% des indiens vivant en Inde la parlent, l’hindi est la quatrième langue la plus parlée dans le monde. Elle est aussi parlée dans les autres pays du sous-continent indien, Pakistan, Népal et Bangladesh. Ainsi que dans tous les pays dans lesquels les indiens ont émigré. Parmi lesquels États-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Nouvelle-Zélande, Émirats Arabes Unis, Ouganda, Guyane, Surinam, Trinidad, Île Maurice et Afrique du Sud.

Cependant, les gouvernements des États dont l’hindi n’est pas la langue officielle sont totalement opposés à son usage. Ils soutiennent farouchement la langue locale. En 2019, un projet d’établir l’hindi comme langue nationale pour renforcer le sentiment d’unité de l’Inde avait provoqué beaucoup de rejet. En effet, les opposants s’étaient manifestés avec force. Ils soutenaient la diversité linguistique de l’Inde, qui fait partie du patrimoine culturel du pays et en fait sa force.

Comment apprendre la langue hindi

Langue maternelle de 370 millions de personnes, l’hindi appartient aux langues indo-aryennes. Cette langue est parlée dans la plupart des États du Nord et du centre de l’Inde. Alors comment apprendre l’hindi ? En réalité, du point de vue de l’apprentissage, la langue possède des caractéristiques intéressantes par rapport au français. L’hindi n’est pas une langue difficile et la maîtrise de son écriture est aisément abordable. Les difficultés viennent principalement de la grande richesse du vocabulaire. Un grand nombre de doublets et différents niveaux de langage font également partie des défis d’apprentissage.

La prononciation  comporte cependant quelques points communs avec notre langue comme la présence de sons nasaux par exemple. Mais, elle n’est pas toujours facile à maîtriser. Par exemple, la différence entre les voyelles courtes et longues – a et â (aa) – est essentielle. Sa confusion peut être un handicap pour se faire comprendre. La prononciation du h, quand il est associé à une consonne (kha, bha…) est délicate. Ainsi que celle des quatre différentes sortes de n, sans parler des consonnes rétroflexes… L’ordre des mots dans la phrase est quasiment l’inverse de celui du français, et il n’y a pas d’article. Ainsi, on dirait par exemple : “rouge crayon table sur est”.

Cependant la grammaire est simple, avec des verbes uniquement réguliers, et une conjugaison “facile”. Même s’il faudra tout de même s’accommoder de deux genres différents (masculin et féminin). Concernant les nombres de 10 à 100, il vous faudra les apprendre par cœur. En effet, il n’existe pas de système évident pour les former.

La forte influence de la culture indienne dans l‘hindi

culture indienne

Les caractéristiques de la vie sociale du pays se reflètent dans sa langue. Les importantes divisions sociales qui prévalent en Inde trouvent leur écho dans le langage. Par exemple, il existe trois mots pour s’adresser à quelqu’un en hindi. âp (qui correspond au “vous” français), tum (“tu”), et .  L’usage de ce dernier est délicat car utilisé seulement dans des contextes de très grande intimité ou, paradoxalement, de mépris.

La profusion de termes pour désigner chaque membre de la famille reflète l’importance de la famille en Inde. Ainsi, pour l’oncle maternel on dit mâmâ, mais pour l’oncle paternel, châchâ. Il en va de même pour le grand-père paternel, dâdâ, ou maternel, nânâ, etc. Le mot pour frère, bhâî, est fréquemment utilisé en hindi, même en l’absence de toute relation familiale. Cela traduit simplement la cordialité. Tout comme dîdî (sœur), ou, selon l’âge de l’interlocuteur, les mots empruntés à l’anglais uncle et auntie. A cet égard, l’usage du petit vocable est particulièrement intéressant. Employé pour exprimer de manière polie et respectueuse la négation ou l’affirmation, jî nahîn (“non”), jî hân (“oui”). Il est également placé à la fin des noms pour signifier le respect ou l’affection.  Pitâ (père) donne pitâjî, le prénom Gopal devient Gopaljî, etc…

Néanmoins, on observe un manque relatif de mots pour exprimer la politesse, particulièrement pour merci et s’il vous plaît. Cela s’explique par le fait que dans la société indienne, chacun obéit à des règles dictées par la tradition. Ce qui rend parfois l’usage de certains mots superflu. En effet, les marques de respect et de politesse s’expriment plutôt par des gestes et des attitudes que par des mots. Bien souvent la relation et le dialogue s’établissent souvent sur de simples mimiques, expressions ou autres signaux para-verbaux.

Sautez le pas

En conclusion, l’Inde est un pays qui rassemble une grande quantité de langues et de dialectes. Ce pays immense compte en effet  pas moins de vingt-deux langues officielles ! Si l’hindi est la langue principale, l’anglais y est courant également, ainsi que bien d’autres dialectes régionaux. On constate cependant que l’hindi n’est pas une langue difficile à apprendre.

Vous voilà prêt pour aller en Inde avec toutes les clés indispensables pour un séjour réussi. Pour plus de renseignements consultez le site officiel de la France Diplomatie. Cependant ne négligez pas la possibilité d’approfondir cette expérience en parlant la langue hindi !

Pensez à tester italki. En effet, notre plateforme facilite l’apprentissage de n’importe quelle langue étrangère. Vous y trouverez les meilleurs professeurs de langues en ligne du monde entier. Vous pourrez apprendre l’hindi de manière facile et rapide. Qui plus est, c’est vous qui décidez de votre budget. Un professeur d’hindi qualifié vous guidera tout au long de votre parcours. Il vous apportera des informations complémentaires. Il vous aidera pour lire, écrire ou parler l’hindi. Avec italki, vous pouvez apprendre en ligne, à votre rythme.

Related Posts