Quels sont les pays où l’on parle russe ?
Russe

Quels sont les pays où l’on parle russe ?

Saviez-vous que le russe est l’une des langues les plus parlées dans le monde ? Effectivement, selon la revue Ethnologue, le russe fait partie des langues internationales. Car il est parlé par près de 265 millions de personnes. Alors, quels sont ces pays où l’on parle russe ?  Sachant que cette langue est bien sûr la plus répandue en Russie. Figurez-vous que d’autres pays de l’ancien bloc soviétique continuent à parler russe couramment en tant que langue officielle ou pas. C’est pourquoi nous allons voir comment le russe reste une langue incontournable. Dans les anciens pays de l’URSS et dans le monde.

Combien d’habitants en Russie ?

Russie

Évidemment, le russe est parlé en Russie ! Ce pays hors norme dont la superficie représente 31 fois la France. La neuvième puissance mondiale est un acteur majeur de la scène internationale avec une population s’élevant à 146,17 millions d’habitants. Toutefois, on estime à 145 millions de personnes, le nombre d’habitants qui parlent le russe comme langue maternelle. Qu’en est-il du reste ?

Il est important de noter que la Fédération de Russie a une forte diversité ethnique. En effet, il existe plus de 160 nationalités différentes sur le sol. Et les Russes représentent 80% de la population totale.
Les autres nationalités, dont la population s’élève à plus d’1 million d’habitants, sont constituées des Tatars (3,8%), des Ukrainiens (2%). Mais aussi des Bachkirs et Tchouvaches (chacun 1,1%). Et enfin, des Tchétchènes (0,8%) et des Arméniens (0,8%). Par conséquent, plus d’une centaine de langues circulent dans la Fédération de Russie, en plus du russe. On retrouve donc des langues officielles comme le tatar, le bachkir, l’ukrainien, ou encore bien le tchouvache.
Avec l’effondrement de l’URSS en 1991, la Russie a perdu en nombre d’habitants. Mais elle continue à exercer une certaine influence culturelle sur la population des pays de l’ex-URSS. Le russe reste la langue la plus largement répandue dans l’espace post-soviétique.

L’histoire de la langue russe

Sixième langue la plus parlée dans le monde après l’anglais, le mandarin, l’hindi, l’espagnol et l’arabe, le russe fait partie des langues slaves orientales. Tout comme le biélorusse et l’ukrainien qui appartiennent à la famille des langues indo-européennes. De plus, c’est la langue slave la plus parlée et qui conserve le plus fidèlement des éléments issus du vieux-slavon. Une langue qui apparaît, selon les linguistes, au Xe siècle. Et dont l’usage débouche graduellement sur un russe plus moderne vers le XIVe siècle. Toutefois, c’est à partir du règne de Pierre le Grand (1672-1725) que le slavon est relégué au rang de langue ecclésiastique. Tandis que le russe gagne en noblesse et s’élève au rang de langue cultivée. Au XVIIIe siècle, le russe n’est donc plus considéré comme étant une langue vulgaire et indigne d’être écrite.

Ainsi, le russe actuel est composé de plusieurs éléments représentant l’évolution de son histoire. Un vocabulaire issu de livres écrits en slavon, de termes grecs exprimant des idées religieuses. De mots altaïques, après l’invasion des Mongols. Mais aussi de mots provenant du français, de l’allemand ou de l’anglais, grâce au développement des relations politiques et commerciales. On distingue également 3 grandes catégories de dialectes russes : le russe septentrional, le russe méridional et le russe central. Comme vous pouvez le constater, le russe a plusieurs racines. Voyons à présent comment la langue s’est figée avec l’apparition de l’alphabet cyrillique.

L’alphabet cyrillique

Alphabet cyrillique

Grâce à une opération de simplification, en 1708, le russe est l’une des langues les plus parlées avec l’alphabet cyrillique. En effet,  Pierre le Grand a décidé d’abandonner quelques lettres de cet alphabet qui a été conçu au Xe siècle. Afin de le rapprocher de l’alphabet latin. Puis, la réforme de l’orthographe en 1918 a donné l’alphabet russe.

Tout d’abord, revenons sur la naissance de l’alphabet cyrillique par le moine Cyrille. Ce dernier pénètre les contrées slaves et décide de retranscrire les sons qu’il entend par des lettres dérivant de l’alphabet grec. Avant tout phonétique, depuis cet alphabet a évolué et actuellement l’écriture de la langue russe compte 33 lettres. Avec 10 voyelles, 21 consonnes et deux autres lettres utilisées pour l’accentuation. L’alphabet cyrillique russe n’est pas si différent de l’alphabet latin. Il y a seulement 7 lettres en plus et on y trouve également des voyelles et consonnes. Puis, il existe 7 lettres issues de l’alphabet latin :

  • A qui se prononce comme “A”.
  • E qui se prononce comme “Yé”.
  • 3 qui se prononce comme “Zé”.
  • K qui se prononce comme “K”.
  • M qui se prononce comme “M”.
  • O qui se prononce comme “O”.
  • T qui se prononce comme “T”.

Ainsi, si vous souhaitez apprendre à parler russe couramment, commencez donc par retenir ces 7 lettres !

Quels sont les pays qui ont le russe pour langue officielle ?

 

Grâce à l’alphabet cyrillique qui a figé la langue russe, la diffusion de la langue a surtout connu son apogée avec la création de l’URSS. Les 15 États membres de l’Union soviétique avaient le russe pour langue officielle jusqu’en 1991. Aujourd’hui, on peut donc se demander combien de personnes parlent encore russe dans le monde ?

Des pays comme le Kazakhstan, la Biélorussie et le Kirghizstan ont le russe comme deuxième langue officielle. Mais qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Ces 3 pays utilisent le russe, avec leur langue nationale, dans l’administration et les choix politiques de leur gouvernement. Dès lors, la langue nationale du pays concerné cohabite avec le russe. Et les deux s’imposent dans tous les services officiels.

Par exemple, les 9,5 millions d’habitants biélorusses maîtrisent parfaitement à la fois le russe et le biélorusse. C’est pareil au Kazakhstan, avec le kazakh et le russe comme langues officielles du pays. Et les deux langues officielles du Kirghizstan sont le kirghize, et bien sûr, le russe !
De plus, certaines régions en Ukraine, en Roumanie ou encore en Moldavie parlent le russe en tant que langue officielle. C’est le cas pour l’Oblast de Donetsk et de Louhansk en Ukraine. Et la région de Gaouanzie en Roumanie.

Les pays où l’on parle russe

On estime à 265 millions le nombre de personnes maîtrisant la langue russe. Ce qui en fait une des langues les plus parlées au monde. Étonnamment, elle est répandue dans 17 pays en dehors de la Russie. Comme nous l’avons vu plus tôt, trois nations ont le russe pour langue officielle. Et 14 autres pays, dont nombreux sont d’anciennes républiques soviétiques, abritent un nombre important de russophones. Il y a l’Azerbaïdjan, la Chine, l’Estonie, la Géorgie, la Lettonie, la Lituanie, la Mongolie, la Pologne. Mais aussi la Moldavie, Israël, le Tadjikistan, le Turkménistan, l’Ukraine et l’Ouzbékistan.
Par ailleurs, même si l’ukrainien est la langue officielle du pays, l’Ukraine est un pays où l’on y parle largement le russe. Du fait de l’immigration, il est également possible de rencontrer des communautés d’habitants parlant le russe dans les pays suivants : Canada, Allemagne et États-Unis.
Dans le cas de l’Allemagne, la présence de russophones dans le pays s’explique par l’ancienne occupation russe en Allemagne de l’Est. Ainsi, jusqu’en 1990, le russe était largement enseigné et utilisé dans l’ex-RDA. Aujourd’hui, il y aurait 3,5 millions de russophones d’origine russe en Allemagne. Pour les États-Unis, c’est notamment en Alaska ou à New York qu’on retrouve une grande concentration de russophones. Pas très étonnant pour l’Alaska, puisque ce territoire a fait partie de l’Empire russe jusqu’en 1867, avant d’être vendu aux Américains.

L’importance de parler russe dans le monde actuel.

En conclusion, nous avons pu constater que le russe est une langue internationale. Largement répandue au-delà des frontières de la Russie ou des anciens pays de l’URSS. Bien que les relations soient parfois tendues avec l’Occident, dans les échanges diplomatiques, le russe est une langue indispensable. Puisque la Russie est un élément majeur de l’économie mondiale et européenne. Elle est membre du conseil du G20, de l’Europe et de l’OMC. De plus, le russe fait partie des langues officielles pour des organisations importantes telles que l’ONU et l’UNESCO.

Si vous souhaitez rejoindre les 265 millions de personnes qui parlent le russe dans le monde, venez tester notre plateforme. Car nous rassemblons les meilleurs professeurs de langues en ligne du monde entier. Accompagné d’un de nos professeurs de russe, vous allez apprendre à lire, écrire et parler russe en ligne et à votre rythme. Apprendre le russe peut paraître compliqué, c’est pourquoi nous mettons à votre disposition de bons professeurs de russe. En un rien de temps, vous aurez les bonnes bases pour maîtriser la langue slave la plus parlée dans le monde. N’hésitez pas à lire notre article pour connaître les 10 stéréotypes sur la langue russe.

Related Posts