Qui est l’empereur du Japon ?
Japonais

Qui est l’empereur du Japon ?

Le Japon est l’un des pays les plus développés et les plus fascinants de la planète. Leader dans de nombreux secteurs, ce pays sert de modèle aux nations qui désirent émerger. Quoique dirigé par un Premier ministre, cet État voue une estime spéciale à l’empereur du Japon. Il s’agit d’une fonction emblématique consacrée depuis des siècles dans le pays du soleil levant. Notons que l’empereur a joué un rôle majeur dans la transformation de l’État nippon au fil du temps. Cet article vous permettra notamment de découvrir qui est l’empereur du Japon, qui est le Premier ministre du Japon.

Petit historique sur l’empereur du Japon

apprendre le japonais

Auparavant, les 4 grandes îles de l’archipel du Japon étaient peuplées par les Aïnous ou Aïnos. Ils vivaient de la chasse et de la cueillette. Par la suite, les Japonais actuels, venus de la péninsule coréenne longtemps après, occupèrent le territoire. Ils étaient organisés en plusieurs clans et pratiquaient une religion animiste : le shintoïsme. Ils se réclamaient tous descendants d’un ancêtre commun. Alors naquit une classe d’aristocrates ayant à sa tête le tout premier empereur du Japon. C’était le Tennô (souverain céleste du pays du Soleil levant), qui prétendait être le descendant de la déesse Amaterasu Omikami. À ce moment, l’empereur était le chef suprême de l’Empire nippon. Il détenait le pouvoir exécutif, législatif, judiciaire et religieux. Il se faisait assister par des sages et une prestigieuse caste de guerriers : les samouraïs. Ces derniers instaurèrent un gouvernement parallèle à celui de l’empereur. Après plusieurs guerres, le système impérial finit par s’imposer.

Dès lors, le pouvoir de l’empereur s’agrandit. Il devint le chef militaire au sens propre du terme. D’ailleurs, certains empereurs ont dirigé personnellement des attaques militaires. D’autres se sont démarqués par l’impact du développement qu’ils ont impulsé. Un brillant exemple est celui du jeune empereur Mutso Hito, considéré comme le père du Japon moderne. Ce dernier envoya plusieurs Japonais en occident acquérir le savoir et se mettre au service de la nation. C’est ainsi que le Japon est devenu un pôle d’excellence mondial en matière de science et technique. Toujours aussi important dans la vie du pays, l’empereur n’a plus les mêmes pouvoirs aujourd’hui. Que lui reste-t-il donc pour impacter sérieusement la vie de ses concitoyens ?

Un rôle plus honorifique qu’exécutif

Le Japon fait partie des perdants de la 2e guerre mondiale, et cette défaite entraîne  de fortes conséquences. Ainsi, sous la pression américaine, la nation nippone est contrainte d’accepter de nouvelles lois encore en vigueur actuellement.

L’un des changements drastiques concerne les pouvoirs et fonctions de l’empereur, dont le pouvoir est sérieusement dilué. Désormais, il occupe une place beaucoup plus symbolique et protocolaire. Toutefois, l’empereur nippon représente le symbole de l’État et du peuple japonais. Tous ces actes relatifs à la représentation de l’État requièrent l’approbation du Cabinet (le Gouvernement japonais). Il nomme le Premier ministre chef du Cabinet désigné par la Diète (le parlement). En outre, il peut convoquer la Diète et dissoudre l’une de ses deux chambres. C’est lui qui convoque les élections générales des membres de la Diète. Il attribue des distinctions honorifiques et représente l’État lors de cérémonies officielles.

L’empereur atteste de la nomination et de la révocation des ministres d’État ainsi que d’autres fonctionnaires. Il faut souligner que son rôle dans la vie politique et administrative dépend de l’aval du Cabinet. Le pouvoir politique et militaire du monarque est passé entre les mains du Cabinet et de la Diète. Néanmoins, il conserve son pouvoir religieux qui est resté intact. L’empereur du Japon est pour le shintoïsme ce que le pape est pour le christianisme. Toutefois, ce pouvoir n’est pas aussi important que par le passé. Du fait de la liberté religieuse, chaque japonais peut embrasser la religion de son choix. Relevons que le shintoïsme ne fait pas partie  des religions ayant le plus d’adeptes dans le monde. Tout ceci contribue à réduire l’importance de l’empereur. Il n’en reste pas moins qu’il se doit de contribuer au développement de son pays. Alors, quelle est l’identité de celui qui incarne la figure impériale japonaise ?

L’identité de l’empereur actuel du Japon

L’actuel empereur du Japon s’appelle Hiro-no-miya Naruhito. Il est né le 23 février 1960 à Tokyo dans la maison impériale. Il a pour parents l’empereur Akihito et l’impératrice Michiko Shoda. Fils aîné, Nahurito devient automatiquement le prince héritier. Pour des raisons de santé, son père abdique. Par conséquent, Nahurito devient le 126e empereur du Japon, dès le 1er mai 2019. Il est marié à Masako, l’actuelle impératrice. Le couple n’a pour l’instant qu’une fille (princesse Aiko de Toshi). Si l’empereur n’engendre pas de garçon, son successeur sera le prince Hisahito, fils du petit frère de Nahurito.

Ayant suivi des études d’histoire, Sa Majesté Nahurito détient une licence et une maîtrise  en histoire de l’Université de Gakushuin. En décembre 1991, l’Université d’Oxford lui décerne le titre de Docteur honoris causa en Droit. Par ailleurs, il a effectué des recherches sur le Japon et l’Angleterre médiévaux. Il s’est spécialisé dans les transports fluviaux et l’exploitation des voies navigables des deux pays. Chercheur d’archives à l’Université de Gakushuin, il y a dispensé des cours et animé plusieurs conférences.

Sa Majesté Nahurito est un grand intellectuel, qui a mené des combats sur les plans humanitaires et caritatifs. Vice-président de la croix rouge, il est très actif dans la lutte contre la sécheresse.   Il a beaucoup œuvré dans le sens de l’approvisionnement en eau dans les différents ménages et lieux d’habitation. Malgré ses fonctions officielles, l’empereur trouve du temps pour œuvrer dans le social. Comme tout le monde, il consacre son temps libre à certains loisirs. Il pratique de nombreuses activités sportives à l’instar du tennis, du jogging et de l’alpinisme. Il joue également du violon. L’empereur du Japon ne dispose plus d’un grand pouvoir pour influencer le développement rapide du Japon. Dans la configuration actuelle, c’est le Premier ministre qui dirige l’État nippon.

La fonction de Premier ministre (PM) au Japon

Le Premier ministre est désigné par les membres de la Diète, qui agissent en tant que représentants du peuple japonais. Comme dans de nombreux pays, c’est le Premier ministre du Japon qui est détenteur du pouvoir exécutif. Ainsi, c’est lui qui nomme les ministres d’État avec qui il fonde le Cabinet. Il a également le pouvoir de les révoquer. Représentant du Cabinet, le Premier ministre du Japon soumet les projets de loi à la Diète et est responsable devant cette institution. Il leur soumet aussi les rapports dans tous les secteurs de la vie nationale et internationale. En outre, il détient un droit de regard sur toutes les activités du Cabinet. C’est le PM qui définit le cap à suivre, surtout dans les domaines essentiels de la vie du Japon. Il définit alors les stratégies économiques, militaires, la politique éducative, sanitaire, etc.

Il est à noter que le Premier ministre jouit d’une certaine immunité. Cet avantage lui permet de travailler en toute quiétude pour le bien des Japonais. Selon la constitution du 3 novembre 1946, aucun ministre d’État ne peut être poursuivi sans l’accord du chef du Cabinet. Il apparaît  donc clairement que le Premier ministre du Japon détient plus de pouvoir que l’empereur. Bien que le Premier ministre jouisse d’une puissance certaine, ses actions sont constamment contrôlées par la Diète. En effet, elle a le pouvoir d’annuler ou de stopper certaines actions du Premier ministre. D’ailleurs, dans certains cas, le Cabinet doit attendre l’approbation de la Diète pour exécuter certaines tâches. Nous constatons alors que le pouvoir de l’empereur a sérieusement été dilué, au profit du Cabinet et de la Diète. Ces deux institutions sont largement supérieures à l’empereur, décidant de certaines actions de ce dernier.

Qui est le Premier ministre du Japon ?

L’actuel PM du Japon se nomme : Fumio Kishida. À la tête du Parti libéral démocrate depuis 2021, le sexagénaire devient Premier ministre la même année. Il occupe le poste de ministre des Affaires étrangères entre 2012 et 2017. Ensuite, en 2017, il sert comme ministre de la défense par intérim. Il succède ainsi au célèbre Shinzo Abe. Soulignons au passage que l’ancien PM détient le record de longévité à ce poste dans l’histoire du Japon.

La langue de l’empereur Mutso Hito vous intéresse ?

japonais

Vous êtes historien, étudiant en japonais, curieux de la langue nippone, etc. ? Pour mieux connaître      l’histoire et l’évolution du Japon, il faut accéder aux textes en japonais. Heureusement, italki vous offre un accompagnement efficace et personnalisé. Et si vous décidiez dès aujourd’hui d’apprendre le japonais ? Sélectionnez votre professeur de japonais et embarquez pour une expérience linguistique inédite. Notre plateforme dispose d’un pool d’enseignants natifs qualifiés. Avec italki, passez à la dimension supérieure ! Que diriez-vous de découvrir Comment dit-on Japon en japonais ?

Related Posts